AfriqueSanté
A la Une

Deux parlementaires malgaches meurent de la Covid-19

Avec cette nouvelle, le nouveau coronavirus aura fini de prouver encore une fois de plus sa superpuissance. Le Madagascar, pays que l’on croyait couvert des risques d’inflation de cas n’a pas non plus fait exception. La nouvelle pandémie vient de causer la mort de deux parlementaires de ce pays.

Deux parlementaires malgaches sont morts des suites d’une infection au Covid-19, a indiqué dimanche le président Andry Rajoelina. « Un député est décédé, un sénateur a trouvé la mort aussi, et après test, il y a maintenant 11 députés porteurs du virus du Covid-19, et au niveau du Sénat, 14 personnes sont infectées », a déclaré le président Rajoelina selon BBC.

Le décès du député, issu du parti présidentiel n’a pas été enregistré sur la liste officielle des personnes décédée de la pandémie, sous prétexte qu’il n’a pas fait l’objet d’un test de dépistage du coronavirus. Le décès du sénateur quant à lui a été classé comme «normal» avant la confirmation faite ce dimanche.

Par ailleurs, Andry Rajoelina a aussi fait savoir que des salariés de la présidence ont été testés porteurs du virus. « Je ne peux pas dévoiler son identité, mais un proche collaborateur autour de moi est aussi infecté par cette maladie », a-t-il indiqué.

Le Madagascar fait état à ce jour de plus de 2.573 cas d’infection avec 35 morts.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page