Sport

Disparition d’Emiliano Sala : le FC Nantes met la pression sur Cardiff

Un nouveau feuilleton est apparu dans l’affaire relative à la disparition de l’international argentin Emiliano Sala. Après avoir retrouvé l’épave de l’avion qui transportait le joueur argentin ainsi que son corps, c’est au niveau de la transmission du chèque à son ancien club le FC Nantes par le club anglais Cardiff que les choses semblent coincer.

Il faut dire que l’attaquant nantais Emiliano Sala venait d’être transféré de Nantes à Cardiff contre un chèque de 17 M€. C’est en se rendant dans son nouveau club que l’avion qui le transportait a disparu. C’était le 21 janvier dernier à bord du Piper Malibu. Alors que le monde du football pleure l’attaquant qui montait en puissance, du côté de Nantes, les dirigeants auraient demandé à Cardiff les 17 M€ du transfert d’Emiliano Sala. Le club nantais souhaiterait recevoir le paiement dans les 10 jours et aurait menacé les Bluebirds de poursuites judiciaires, pouvait-on lire chez nos confrères de BBC.

Publicité

Pour sa part, le club de Cardiff serait « surpris » de la démarche nantaise alors que les tentatives pour récupérer le corps sont encore en cours. Les frais du transfert devraient s’écouler sur trois ans toujours d’après la BBC.

Un communiqué précise que “le corps est actuellement transporté à Portland”, où il sera autopsié, et que “malheureusement, les tentatives de récupération de l’épave ont échoué”.

“L’opération s’est déroulée dans la plus grande dignité possible et les familles ont été tenues informées des progrès réalisés.” a indiqué le Bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) .

 

Crédit photo: Evening Standard

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer