USA

La fois où Donald Trump a fait pleurer sa fille, Ivanka, devant ses conseillers

Tentant de convaincre son père de faire marche arrière sur un sujet pendant la campagne présidentielle, Ivanka Trump s’est retrouvée face à l’obstination de son père. Frustrée, elle a éclaté en sanglots.

Publicité

La fille du président des Etats-Unis occupe au sein de la maison blanche, la fonction d’assistante, un nouveau poste au sein de l’administration gouvernementale. Elle dispose d’un bureau dans la prestigieuse aile ouest de la Maison Blanche.

Bien qu’elle soit novice dans le monde de la politique, elle est très écoutée par son père. Cependant, cela n’a pas toujours été le cas pendant la campagne électorale, même si elle a été impliquée dans l’élection de son père. Dans un livre qu’elle a publié, mardi 2 mai, elle a même précisé qu’elle s’était mise « en mode survie », se privant de méditation et de massage pendant plusieurs semaines.

En effet, en Octobre 2016, pendant la campagne électorale, elle est intervenue auprès de son père à propos d’une vidéo scandale dans laquelle, il se vantait « d’attraper les femmes par la ch*** ». Décidé à présenter ses excuses, plusieurs de ses conseillers lui ont fait remarquer que des excuses marquées par une condi­tion­na­lité n’étaient pas de véritables excuses. Ivanka a plaidé pour que son père demande pardon sans réserve, mais il n’a rien voulu entendre malgré les instances de sa fille. Celle qui était connue comme une personne calme, posée et réfléchie, a finalement éclaté en sanglots, ont confié des témoins de la scène. Elle n’a pas réussi à se contenir. Les larmes lui sont montées aux yeux. Frustrée, elle a finalement quitté la pièce en courant, en pleurs. Une situation difficile, mais pas assez suffisante pour faire cesser la collaboration entre Ivanka Trump et son père.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page