Divers

Douala : Un cabinet d’aisance s’effondre avec un enfant à l’intérieur, qui se mettait à l’aise

Dans la ville de Douala, l’urbanisation n’est toujours pas à son aboutissement. La communauté urbaine, toujours aussi clémente et passive, laisse les citoyens construire des habitations là où il ne faut pas. La ville de Douala, ville côtière, est en réalité un territoire d’eau.

Publicité

Plusieurs maisons sont construites sur des terrains à risques sans aucune précaution. Plusieurs d’entre elles n’ont même pas de toilettes. Les habitants se mettent à l’aise dans les courants d’eaux qui stagnent le plus souvent  avec les déchets. Les drames surviennent tous les jours au vu et au su de tout le monde.

Il y a quelques jours encore, un jeune enfant de quatre ans, en a payé les frais. Sorti pour se mettre à l’aise à ce qui tenait lieu de toilettes de leur maison, qui n’était en réalité qu’un ancien puits, transformé pour la cause. Cet enfant de 4 ans s’est retrouvé dans cette fosse septique qui s’est effondrée quelque temps après qu’il s’y soit posé tranquillement. Depuis lors, les sapeurs pompiers rivalisent d’adresse pour retrouver le corps du jeune enfant. Quand nous mettions cet article en ligne, le corps du petit n’était pas encore retrouvé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page