À la UneMondePolitique
A la Une

L’écrivain Salman Rushie poignardé 15 fois lors d’une conférence: il était visé par une Fatwa

L’écrivain britannique Salman Rushdie a été attaqué au couteau aujourd’hui alors qu’il donnait une conférence dans un institut aux Etats-Unis. Il est transporté à l’hôpital et les médecins sont à son chevet vu qu’il a subi des coups à la gorge. Une Fatwa a été lancée contre lui depuis 32 ans.

Salman Rushdie, âgé de 75 ans, a été « poignardé au cou » sur scène, pendant une conférence organisée ce vendredi 12 août, peu avant 11h à l’institut Chautauqua dans l’ouest de l’État de New York, a annoncé la police américaine. Immédiatement, l’écrivain a été transporté à l’hôpital par hélicoptère, laissant le public épilogué sur son état de santé. 

« Un suspect s’est précipité sur la scène (d’un amphithéâtre) et a attaqué (Salman) Rushdie et un intervieweur. Rushdie a subi une apparente blessure au cou après avoir été poignardé et a été transporté à l’hôpital par hélicoptère. Son état n’est pas encore connu », a indiqué la police de l’Etat de New York dans un communiqué.

Rita Landman, une endocrinologiste présente sur scène et cité par les médias américains dont Newsweek, a expliqué qu’il avait « reçu plusieurs coups de couteau, dont un sur le côté droit de son corps mais qu’il semblait en vie » et qu’il « avait un pouls » à l’arrivée des secours. Selon les dernières nouvelles, Salman Rushdie a reçu 15 coups de couteau. Il est dans le viseur des fondamentalistes musulmans depuis 1989.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page