Sport

Élection à la FIF : le président de la commission électorale sort enfin de son silence

Invité à donner son avis sur les élections de la FIF notamment l’affaire de son communiqué de ce mardi soir, Réné Diby, président de la commission électorale de la FIF par ailleurs ex-ministre des Sports ivoirien a indiqué qu’il s’arrangerait pour que les choses se passent dans la transparence.

Les élections du prochain président de la Fédération ivoirienne de Football (FIF) suscitent de chaudes discussions sur la toile, dans les rues, sur les plateaux télé et bien d’autres. La question des parrainages notamment celui de l’amicale des arbitres dont un premier parrainage a été octroyé à Sory Diabaté, puis un second à Didier Drogba, est au cœur d’une vive polémique. Qui est donc dans le faux ? Telle est la question que se pose de nombreux observateurs.

Le président de la commission électorale de la FIF, Réné Diby, s’est prononcé sur le sujet, « je suis au village… Je n’ai pas de commentaire à faire sur quoi que ce soit. Sur tout ce qui se dit au sujet de ces élections. J’attends les dossiers, c’est tout. Les choses se feront dans la transparence, vous verrez. Je ne suis pas dans les combines, on me connaît pour cela sinon, je ne serai pas élu à la tête de la Commission, » a confié l’ancien ministre des Sports à L’Intelligent d’Abidjan.

Pour rappel ce 20 juillet Didier Drogba avait bénéficié du parrainage des membres dissidents de l’Amicale des Arbitres de Football de Côte d’Ivoire (AMAFCI). Mais ce parrainage a été plus tard rejeté par la FIF à travers un communiqué lors de l’émission la « Grande Team » sur LA 3.

Publicité

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page