Côte d'IvoireFootball
A la Une

Élection à la FIF : Didier Drogba, prêt à jeter l’éponge ?

Didier Drogba, l’ancien attaquant des Éléphants de Côte d’Ivoire, vient de publier via son compte Twitter, un message qui suscite plusieurs interrogations concernant son envie de briguer la tête de la maison de verre de Treichville.

À quelques jours du dépôt des candidatures, l’ancien international ivoirien, Didier Drogba, n’a toujours pas obtenu de parrainage. Une situation qui pourrait l’empêcher de se présenter à cette élection de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).  Dans l’une de ses publications aujourd’hui sur son compte Twitter, la légende de Chelsea a lâché un message qui semble expliqué beaucoup de choses.

Publicité

« L’échec n’est pas fatal, le succès n’est pas final, c’est le courage de continuer qui compte, » a indiqué le double Ballon d’Or africain. Mais du côté de ses nombreux fans, ce message est un signe de retrait de leur idole.

Didier Drogba pourrait renoncer selon l’Equipe  

Le célèbre journal français L’Equipe généralement bien informé sur l’actualité de la star ivoirienne, a indiqué dans l’une de ses éditions publiées ce lundi 27 juillet que Didier Drogba pourrait se retirer de la course à la présidence de la FIF. Le quotidien sportif a mis en avant l’environnement autour de cette élection pour justifier cette décision que pourrait prendre la légende de Chelsea.

Publicité 2

« Didier Drogba, l’ancien joueur de l’OM et de Chelsea, a peu de chances de se présenter à la présidence de la Fédération ivoirienne au bout d’un combat dans lequel les coups tordus se sont multipliés », écrit L’Equipe. Pour le journal français, cette élection est une véritable bataille dans laquelle « les relations se nouent et se dénouent dans un sourire, où les amis d’hier deviennent les ennemis de demain, un marigot dans lequel les hommes politiques jouent leur partition en sous-main ».

Il faut rappeler que Didier Drogba peine à avoir un parrainage depuis qu’il a décidé de se présenter à l’élection de la FIF. D’abord lâché par l’AFI, une association dans laquelle il est vice-président. Didier Drogba s’est vu par la suite octroyer deux parrainages au cœur d’un scandale : celui des arbitres dissidents et de l’Africa Sport d’Abidjan.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page