À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020 : KKB favorable pour un régime parlementaire en Côte d’Ivoire

En meeting à Yamoussoukro hier mercredi, dans le cadre de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain, le candidat indépendant, Kouadio Konan Bertin dit KKB s’est dit favorable à un régime parlementaire en Côte d’Ivoire.

L’ancien président des jeunes du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), et ancien député de la commune de Port-Bouët était en campagne à Yamoussoukro jeudi.

Publicité

Lors de son meeting avec les populations de ladite ville, le farouche militant du PDCI a indiqué qu’une fois élu à la magistrature suprême du pays, il optera pour le régime parlementaire au détriment du régime présidentiel que vit le pays depuis l’avènement de l’indépendance en 1960.

Selon le candidat perdant à l’élection présidentielle de 2015, il est important que la Côte d’Ivoire change de régime car cela permettra de ne pas concentrer le pouvoir entre les mains d’un seul homme. Le régime présidentiel selon lui occasionne des abus de pouvoir incompris.

« Dans la vie tout est dynamique, tout évolue, nous avons expérimenté le régime présidentiel depuis que la Côte d’Ivoire est indépendante et de plus en plus il y a comme une exigence nouvelle qu’il faut aller maintenant vers un régime parlementaire », a déclaré Kouadio Konan Bertin devant un parterre de sympathisants.

Le candidat indépendant semble déterminé à battre son adversaire Alassane Ouattara, dont la candidature est farouchement contestée par l’opposition.

Beugré

Salut chers lecteurs, je me prénomme Médéric , Rédacteur en Chef Adjoint chez AfrikMag.com Je suis passionné de journalisme, de la littérature et tout ce qui touche à la communication. Vous retrouverez nos articles sur le site www.afrikmag.com, l'un des meilleurs médias africains. mederic.beugre@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page