DiversNigeria

Nigeria: elle tue son petit ami en le poussant par la fenêtre

Le commandement de la police de l’Etat de Lagos, Nigeria a arrêté une jeune femme qui aurait tué son petit ami. Elle l’aurait poussé par la fenêtre pour l’empêcher de fouiller son téléphone.

La suspecte, Adaugona Esu, 21 ans, a poussé Wilson Henry par la fenêtre d’un immeuble à Ajangbadi, Lagos, le 13 juillet 2018. Son corps a heurté la clôture avant de tomber dans la fosse septique.

Publicité

Henry, diplômé en génie civil de l’Université de Benin, a eu le cou et la tête brisés lors de sa chute.

Il est décédé trois jours plus tard à l’hôpital de l’Université d’État de Lagos.

Adaugona qui est une coiffeuse vivait dans une pièce indépendante avec son petit ami, un certain Eto jusqu’à ce qu’il voyage à l’extérieur du pays en Juillet 2017. Après avoir voyagé, elle a commencé à fréquenter le défunt, dont les voisins révèlent qu’il passait des jours avec elle dans l’appartement avant de repartir.

Le vendredi 13 juillet 2018, Henry était chez Adaugona comme d’habitude quand les voisins ont dit qu’ils entendaient les plaisanteries habituelles depuis l’appartement des deux amoureux, qui ont été suivies plus tard par des cris à l’aide. Par souci de sécurité, certains voisins ont forcé la porte pour s’enquérir de la situation.

Plusieurs colocataires soutiennent que Roy, l’un des voisins qui est entré dans l’appartement, a aidé Ada à jeter Henry par la fenêtre.

Publicité 2


Mais dans une interview Ada a nié avoir poussé Henry par la fenêtre et a dit qu’il a sauté lui-même :

Il est venu en état d’ébriété ce soir-là et voulait récupérer mon téléphone pour le fouiller, mais j’ai refusé. Alors que je luttais au téléphone avec lui, il a commencé à me battre et j’ai crié à l’aide. À un moment donné, je ne pouvais plus crier. Lorsque la porte a été forcée par les voisins qui venaient à mon secours, Henry a couru dans la chambre et a sauté par la fenêtre. Je ne l’ai pas poussé. Si je l’ai fait, il y aurait eu des fissures sur la fenêtre. Il a sauté parce qu’il avait peur de Roy.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Pour vous dire,je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis 5 mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n’ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé HOUNON AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. La bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.
    Vous pouvez Appelez directement son numéro téléphone ou l’écrit sur whatsapp :0022966547777

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer