À la UneCôte d'IvoirePolitique

Encerclé, Bédié parle encore: « Je demande la libération sans condition des cadres du PDCI-RDA »

Le Président Henri Konan Bédié demande que soit mis fin aux intimidations contre les membres du Conseil National de Transition. Pour lui, la libération des cadres de son parti le PDCI doit se faire « sans condition ».

« Suite aux tentatives d’intimidations de ces derniers jours, je demande la libération sans condition des cadres du PDCI-RDA ainsi que la levée immédiate des blocus des résidences des opposants au régime antidémocratique d’Alassane Ouattara« , vient de déclarer Henri Konan Bédié.

Publicité

Encerclé par une escouade de policiers et de militaires depuis le 3 novembre 2020, Henri Konan Bédié a reçu avant-hier le soutien de Laurent Gbagbo.

L’ex-président ivoirien avait, à la surprise générale, appelé directement le Premier ministre de Ouattara pour lui demander d’initier un dialogue et apaiser les tensions politiques en Côte d’Ivoire.

Le Président Bédié s’est aussi entretenu avec des membres du corps diplomatique européen et américain. Pour l’instant, aucune lueur d’espoir pour une sortie de crise sans dégâts, les deux camps campant hermétiquement sur leurs positions.

Plusieurs cadres du PDCI, dont le Secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué, sont en détention. Et Ouattara maintient le siège des domiciles de certains cadres de l’opposition.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page