Enlèvements d’enfants: Le gouvernement ivoirien appelle au calme

0

Le gouvernement ivoirien a appelé les populations au calme face au phénomène d’enlèvements d’enfants, devenu récurrent, ces derniers mois, en Côte d’Ivoire.

« Ne cédez pas à la psychose. Faites confiance à la justice. Des enquêtes sont en cours et vont permettre de remonter aux commanditaires », a invité le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, à l’issue du Conseil des ministres, ce mercredi, demandant par la même occasion, aux populations, de ne pas se faire justice.

Faisant le point de la situation, Bruno Koné a expliqué que 8 cas d’enlèvements d’enfants ont été signalés à la Police nationale dont 3 décès enregistrés. 4 enfants ont été retrouvés et remis à leurs familles. Et un cas reste à élucider à Bouna.

Publicité

Il a par ailleurs indiqué que 73 personnes ont été interpellées suite aux récents événements de Soubré, Bloléquin et M’Bahiakro.

La police nationale en accord avec police de secours a également communiqué quelques consignes d’usage pour assurer la sécurité des enfants face au phénomène de disparitions d’enfants à l’image de celle du petit « Bouba » à Williamsville, et d’une élève de 5ème à M’Bahiakro, tous deux enlevés, tués et vidés de leur sang.

« Éviter de laisser les enfants de moins de 10 ans jouer seuls sans surveillance, même devant la porte, dans le couloir ou avec les autres enfants du voisinage.

Attention à l’environnement, quel que soit l’endroit, un enfant a besoin de surveillance; garder un œil, sur les enfants dans les endroits bondés, évitez de rester figés sur vos téléphones dans les gares ou supermarchés.

Précisons que depuis la recrudescence de ce phénomène, quarante cas de disparitions sont déjà enregistrés selon les autorités.

Emeraude ASSAH

Publicité


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X