SportUncategorized
A la Une

Equipe de France: Le casse tête de Deschamps avant de reprendre les éliminatoires pour le prochain Mondial

Didier Deschamps maintenu à son poste de sélectionneur des bleus depuis le mois de juillet dernier à la suite de l’élimination surprise des bleus en huitième de finale de l’euro 2020 contre la Suisse(3-3,5 TAB 4), va annoncer d’ici la fin du mois la liste au minimum de 26 et au maximum de 30 joueurs pour la reprise des qualifications à la prochaine coupe du monde au Qatar 2022.

Le moins qu’on puisse dire c’est que le sélectionneur aura du pain sur la planche.

Publicité

Ses possibles choix

Au poste de gardien de but, le sélectionneur français risque de faire un remue-ménage. Si Hugo Llloris, titulaire hier contre Manchester City est quasi certain d’être rappelé, ce n’est pas le cas pour le gardien marseillais Steve Mandanda, avancé en âge qui pourrait céder sa place à la jeunesse. Le nouveau gardien Milanais Mike Maignan et le gardien Monégasque Benjamin le Comte pourraient lui jouer un mauvais tour.

Lire aussi: https://www.afrikmag.com/la-cinglante-reponse-de-deschamps-a-mourinho-apres-ses-propos-sur-la-france-a-leuro-2020/

En défense, Didier Deschamp pourrait rappeler les même joueurs à l’exception de Clément Lenglet qui pourrait être remplacé par le défenseur du Bayern Upamecano déjà appelé chez les bleus.

Outre ces choix, le sélectionneur pourrait appeler des jeunes au poste de latéral droit pour combler l’absence de Lucas Digne-le défenseur blessé à l’euro.

Le milieu de terrain ne devrait pas changer. Le sélectionneur s’appuiera sur ces cadres (Paul Pogba, N’Golo Kanté) en essayant de recadrer les indisciplinés car Didier Deschamps pourrait se séparer des récalcitrants sur le terrain dès la rentrée.

C’est le cas en attaque de Kingsley Coman qui pourrait ne pas être rappelé pour le mois de septembre. Kylian Mbappé, Benzema et Griezmann sont assurés à coup sûr d’être convoqués- sauf surprise-, ce qui n’est pas le cas peut être d’Olivier Giroud qui pourrait laisser sa place au retour d’André Pierre Gignac, bon avec la sélection olympique lors des derniers Jeux Olympiques 2020 au Japon.

Publicité 2

L’ancien joueur d’Arsenal Mattéo Guendouzi qui évolue à Marseille désormais pourrait aussi connaitre sa troisième convocation chez les bleus lors du prochain rassemblement.

Dans tous les cas, Didier Deschamps connait la tâche qui l’attend celle de qualifier les bleus pour le prochain mondial dans moins d’un an au Qatar.

Trois rendez-vous attendent les champions du monde 2018 au mois de septembre: la réception de la Bosnie, un déplacement en Ukraine et la réception de la Finlande.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page