EuropeMonde
A la Une

Espagne: L’ex-roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, quitte le pays

L’ancien roi d’Espagne Juan Carlos s’est résolu lundi à l’exil, à la suite d’une série d’allégations préjudiciables concernant ses arrangements financiers qui ont porté atteinte à la réputation de la monarchie et embarrassé son fils, le roi Felipe.

En mars, Felipe a dépouillé Juan Carlos de son allocation annuelle et a renoncé à l’héritage personnel de son père après avoir appris qu’il était sur le point de recevoir des millions d’euros d’un fonds offshore secret lié à l’Arabie saoudite.

Publicité

Trois mois plus tard, la cour suprême espagnole a ouvert une enquête sur le rôle de l’ancien roi dans un accord dans lequel un consortium espagnol a décroché un contrat de 6,7 milliards d’euros pour la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse entre les villes saoudiennes de Médine et de La Mecque.

Lundi après-midi, la maison royale a publié une lettre envoyée par Juan Carlos à son fils disant qu’il «s’éloignerait de l’Espagne» à la suite des « répercussions publiques que provoquent certains événements passés de ma vie privée ».

Le roi émérite de 82 ans, comme on l’appelle désormais en Espagne, a déclaré qu’il avait pris la décision de quitter le palais royal et le pays pour aider Felipe à «exercer ses responsabilités» de roi.

Juan Carlos a ajouté : « c’est une décision très émouvante, mais je la prends avec beaucoup de sérénité. Je suis roi d’Espagne depuis près de 40 ans et tout au long de ces années, j’ai toujours voulu ce qu’il y a de mieux pour l’Espagne et la couronne.”

La lettre ne mentionnait pas où l’ancien roi irait, ni quand exactement il quitterait l’Espagne.

Une source gouvernementale espagnole a déclaré avoir «respecté» la décision, ajoutant que cette décision montrait «la transparence qui a toujours guidé le roi Felipe depuis qu’il est devenu chef de l’Etat».

La maison royale a déclaré que Felipe avait exprimé sa «gratitude et son respect» pour cette décision. Il a également déclaré que le roi actuel tenait à souligner «l’importance historique du règne de son père» et son service à l’Espagne et à la démocratie.

Publicité 2

Juan Carlos a joué un rôle central dans la restauration de la démocratie en Espagne après la mort du général Francisco Franco en 1975, notamment lorsqu’il s’est tenu ferme face à une tentative de coup d’État militaire en 1981.

Mais ces dernières années, les révélations sur sa vie privée et financière ont terni ce qui était autrefois considéré comme l’une des monarchies modèles d’Europe.

Em 2017, Juan Carlos avait été accusé d’être un accro au sexe qui a couché avec des milliers de femmes, même après avoir épousé la princesse Sophia de la Grèce et du Danemark.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page