Divers

Espagne: une start-up crée une chaussure de course sans talon

En regardant les nouvelles chaussures de course à pied dévoilées par la start-up espagnole FBR, vous serez pardonné de penser qu’elles sont incomplètes, mais le talon manquant à la semelle est en fait voulu.

L’entraîneur sportif Franc Beneyto a eu l’idée il y a cinq ans d’avoir une chaussure de running sans talon, après avoir lu le livre «Running with the Kenyans», de Adharan et Finn, journaliste et coureur amateur ayant vécu quelques mois au Kenya avec des athlètes et des entraîneurs.

Publicité

Il a mené une enquête pour comprendre pourquoi ils étaient capables de courir plus vite et de se blesser moins souvent que d’autres. Dans son livre, Finn écrivait que les Kényans avaient perfectionné une technique de course naturelle qui ne nécessitait pas le soutien du talon mais reposait sur le tendon d’Achille, l’arc plantaire, le soléus et le muscle du mollet. Cela le fit réfléchir et un jour, il coupa le talon d’une chaussure de course pour voir à quoi ça ressemblerait de courir avec.

Espagne: une start-up crée une chaussure de course sans talon

Beneyto a pris un couteau et a coupé l’amorti au talon de la chaussure «à un point anatomiquement stratégique pour permettre une bonne mobilité de la cheville» et est parti courir. Le formateur et directeur de projet chez FBR décrit la sensation de courir sans le soutien du talon comme comme «incroyable».

“Le sentiment de pouvoir et de liberté était incroyable”, a déclaré Beneyto au journal espagnol El Mundo. “La cheville a agi comme un ressort qui m’a propulsé à chaque pas, alors j’ai décidé de mettre en œuvre ce concept tel qu’il était.”

Quelques mois plus tard, Beneyto a rencontré Javier Gámez, un docteur en biomécanique de renom, qui a reconnu le potentiel de son concept de chaussure de course sans talon et a proposé de l’analyser à l’Université Sheffield Hallam, en Angleterre, l’un des meilleurs établissements universitaires dans le monde du sport. La chaussure FBR a été comparée à d’autres chaussures de course classiques et les résultats ont été si surprenants qu’elles ont été présentées lors de divers congrès internationaux de biomécanique et de podologie.

Publicité 2


La Faculté de physiothérapie de Valence a commencé à tester le concept de la FBR sur les athlètes blessés et les résultats de leurs recherches sont tout aussi impressionnants.

«Les coureurs souffrant de diverses affections ont repris l’entraînement normalement après une utilisation progressive des prototypes FBR, grâce à la minimisation de l’impact de chaque empreinte et à un changement favorable de leur technique», a rapporté El Mundo.

Alors, qu’est-ce qui rend la chaussure FBR sans talon si spéciale? Beneyto dit qu’elle préconise une technique de course soutenue par le métatarse, qui évite les blessures aux articulations, alors que les chaussures de course classiques modernes intègrent de plus en plus le rembourrage, ce qui modifie notre façon naturelle de courir et rend les blessures plus fréquentes.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer