À la UneAfriqueTransportUSA

Etats-Unis/ Donald Trump prend une grande décision contre 15 pays africains

Désormais, avant de se rendre aux Etats-Unis, les ressortissants de 15 pays africains vont devoir s’acquitter d’une caution de 15 000 dollars au maximum. Donald Trump a pris cette décision du fait de nouvelles règles temporaires sur les voyages aux États-Unis qui entreront en vigueur le 24 décembre.

Avant de quitter probablement ses fonctions en janvier 2021, l’actuel président des Etats-Unis Donald Trump vient de prendre une décision qui fera encore grincer des dents du côté des pays concernés en Afrique. Leurs ressortissants doivent aujourd’hui payer une caution allant de 5000 à 15000 dollars pour les Visas de tourisme et d’affaires de 6 mois.

Ce programme pilote de six mois se veut un effet dissuasif sur ceux qui dépassent la durée de leur visa, indique le département d’État américain, et qui s’installent définitivement très souvent.

Les pays africains que sont : l’Angola, le Burkina Faso, le Tchad, la République démocratique du Congo, Djibouti, l’Érythrée, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Liberia, la Libye, la Mauritanie, le Soudan, Sao Tomé-et-Principe, le Cap-Vert et le Burundi, sont concernés par cette mesure.

Selon les Etats-Unis, la nouvelle réglementation règle d’obligation de visa vise les pays dont les ressortissants ont un “taux de dépassement de séjour légal” de 10 % ou plus en 2019. La caution pour l’obtention du visa est remboursée si le voyageur respecte son délai de séjour.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page