USA

États-Unis : une multimillionnaire laisse une partie de sa fortune à ses chats (photo)

Ellen Frey-Wouter, qui vit dans l’arrondissement de Bronx, a laissé une somme colossale estimée à 300 000 dollars à ses félins avant sa mort.

Cet héritage devrait permettre à ses chats, Tiger et Troy d’être bien pris en charge pour le reste de leur temps, selon Ellen.

Publicité

Frey-Wouter, qui était âgée de 88 ans quand elle est décédée, a laissé des instructions détaillées sur la façon dont ses chats devraient être gardés. L’une d’elles est qu’ils ne seront jamais mis en cage.

États-Unis : une multimillionnaire laisse une partie de sa fortune à ses chats (photo)

La Néerlandaise qui travaillait pour les Nations Unies est décédée en 2015. Son mari, un professeur du Brooklyn College, est mort en 1989, et leur seul enfant est décédé pendant son enfance.

Selon « The New York Post », Tiger et Troy sont maintenant pris en charge par les anciennes infirmières de la défunte. Tiger est sous la surveillance de Dahlia Grizzle en Floride tandis que Troy vit avec Rita Pohila.

Dahlia Grizzle a déclaré à « The Post » que Tiger était un chat merveilleux, ajoutant que ce n’était pas une surprise que sa patronne ait laissé autant d’argent pour ses chats qu’elle aimait énormément.

« Ces chats étaient comme ses bébés », a déclaré Grizzle.

Le reste de sa fortune qui s’élève à 3 000 000 de dollars a été divisée entre ses infirmières, les organismes de bienfaisance et son avocat.

Pub


ABC rapporte que si Troy et Tiger meurent avant que les 300 000 $ aient été dépensés, le reste sera remis à sa sœur qui vit au Pays-Bas.

Ce n’est pas la première fois qu’un animal de compagnie reçoit un montant d’argent exorbitant comme héritage.

En 2007, une héritière d’un hôtel à New York, Leona Helmsley, avait laissé 12 millions de dollars à son chien, Trouble. Ce dernier est décédé en 2011 à l’âge de 12 ans à Sarasota, en Floride.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer