Politique
A la Une

Etats-Unis: Trump sanctionne des proches du président zimbabwéen

Des mesures punitives ont été récemment prises par les Etats-Unis à l’encontre de deux proches du président Zimbabwéen Emmerson Mnangagwa.

C’est du moins ce qui a été annoncé par Washington. En effet, le président américain Donald Trump accuse Owen Ncube et Anse-Lem Sanyat-We de violations flagrantes des droits de l’homme. Ces deux hommes sont impliqués dans la répression des manifestations au cours  des élections de 2018.

Publicité

Owen Ncube qui est l’actuel ministre de la sécurité nationale est accusé de « violations des droits de l’homme », parce qu’il aurait agi dans la répression des manifestations post-électorales, au cours desquelles au moins 6 personnes ont perdu la vie.

Anse-Lem Sanyat-We l’actuel ambassadeur du Zimbabwe en Tanzanie est accusé d’avoir donné l’ordre aux soldats qui ont tiré sur des manifestants, plusieurs jours après les présidentielles d’août 2018.

Il convient de relever que ces deux proches du président zimbabwéen, étaient déjà visés par les autorités américaines. Quelques mois plutôt, ces dernières leur avaient interdit l’accès au territoire américain. Maintenant, ce sont leurs éventuels avoirs financiers qui seront bloqués par les Etats-Unis.

Pour rappel, le gouvernement américain avait annoncé des sanctions à l’encontre de cent entités et citoyens zimbabwéens. Il invoquait à ce niveau le manque de volonté des autorités à réformer le pays ainsi que les violations des droits de l’homme.

Crédit photo: afrikmag

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer