USA

États-Unis : un homme étrangle sa petite amie, ses deux filles et les immole par le feu

Après avoir tué Amarah Banks et ses deux filles, Arzel Ivery s’est réfugié à Memphis pour commencer une nouvelle vie, selon la police du Wisconsin.

Un habitant de Milwaukee (la plus grande ville de l’État du Wisconsin) a étranglé sa petite amie puis tué ses deux jeunes filles. Selon les procureurs, après avoir tué cette dernière, l’accusé, a embrassé ses deux jeunes filles en leur disant que leur mère les attendait à ses côtés au paradis.

Publicité

Arzel Ivery, 25 ans, a été accusé de trois chefs d’accusation d’homicide volontaire au premier degré en lien avec les morts d’Amarah Banks, 26 ans, de Zaniya Ivery, 5 ans et de Camaria Banks, 4 ans. La police a trouvé leurs corps brûlés dans un garage de Milwaukee dimanche après-midi, environ une semaine après que Banks fut porté disparu.

Ivery a déclaré aux enquêteurs qu’il avait tué sa petite amie et ses filles le 8 février après une dispute avec leur mère. Il a dit qu’elle était en colère parce qu’il avait décidé d’aller travailler comme agent de sécurité si peu de temps après les funérailles de leur fils de 1 an, Arzel Ivery Jr. leur enfant avait des antécédents d’asthme et est mort le 24 janvier de problèmes respiratoires.

M. Ivery a révélé que Banks lui avait crié dessus en lui faisant comprendre qu’il ne se souciait pas de la mort de leur fils. Puis elle a pris un couteau et a dit qu’elle ne voulait pas vivre. Ivery affirme que Banks lui avait coupé le poignet gauche. Il a ensuite saisi Banks, a poussé sa tête contre un mur à deux reprises et l’a étranglée, a expliqué le plaignant.

« Il a déclaré que Mlle Banks ne se battait pas avec lui, donc il a pensé qu’elle voulait mourir. L’accusé affirme qu’il l’a aidé à mourir. »

Ivery a déclaré qu’il avait ensuite tué les enfants de Banks parce qu’il ne voulait pas qu’elles vivent dans un monde sans leur mère. Il est entré dans la chambre des enfants, a sorti Zaniya de la pièce, l’a embrassée et lui a dit que sa mère voulait qu’elle soit au paradis avec elle. Il l’a ensuite étranglée. Il a fait la même chose avec Camaria.

Après cet acte macabre, il a traîné les corps jusqu’au garage de son ancienne maision et les a mis en feu.

Publicité 2

Il s’est ensuite rendu à Memphis, dans le Tennessee, où vit son père et où il avait l’intention de commencer une nouvelle vie.

Crédit photo : gotechdaily

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer