Afrique

Mali: Explosion d’une mine dans le Nord-Mali, plusieurs soldats tués

Alors que le pays n’a pas encore fini de pleurer les soldats tués mercredi dans  le Camp du mécanisme opérationnel de coordination (MOC), une autre attaque suicide, contre les hommes sous le drapeau fait d’autres victimes au sein de l’armée malienne, Trois soldats  ont trouvé la mort, dimanche. Les trois soldats ayant trouvé la mort étaient en “missions d’escorte”.

Mali: Explosion d'une mine dans le Nord-Mali, plusieurs soldats tués

Publicité

La hiérarchie militaire malienne annonce que, les trois hommes ont trouvé la mort suite à l’explosion d’une mine, plus précisément à 35 km de Gossi (région de Tombouctou) en direction de Gao, la plus grande ville du Nord malien. La mort des soldats a été vite revendiquée par des jihadistes affiliés à Al Qaida (AQMI).

Selon les médias maliens, une personne a été blessée dans cette explosion, citant la Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (Dirpa).

Depuis 2012, de nombreux membres de l’armée malienne avaient été tués lors d’attaques revendiquées par des jihadistes ou qui leur sont attribuées dans ce vaste pays sahélien.

Rappelons que, pour tromper la vigilance des soldats dans le camp de MOC  et déjouer les regards, un kamikaze avait utilisé une voiture  repeinte  aux couleurs de celles des voitures  du MOC avant de précipiter le véhicule dans le camp pour le faire exploser..

Cet attentat a été revendiqué par le groupe du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).Le bilan fut lourd: plus de 60 morts et de nombreux blessés

Yao Junior L

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button