Divers

Une femme poursuit un hôpital en justice pour avoir oublié une caméra dans son corps. Explication!

Une femme a intenté une action en justice contre Emory University Hospital d’ Atlanta aux Etats-Unis, affirmant que les médecins ont laissé une caméra dans son corps lors d’une transplantation d’organe.

Selon le procès, Lacrystal Lockett de Stone Mountain est entrée en chirurgie le 17 décembre 2014 pour une transplantation rénale et pancréatique.

La procédure a été effectuée par le Dr Paul Lu Tso, assisté des médecins Ronald Parsons, et Denise J. Lo, à l’aide d’une caméra médicale, dit le procès.

« L’appareil a été laissé à l’intérieur de madame Lockett »

« À l’insu de Mme Lockett à l’époque », affirment ses avocats, « cet instrument médical a été laissé à l’intérieur de Mme Lockett même après avoir été libérée de l’hôpital de l’Université Emory le 26 décembre 2014. »
Le dispositif perdu ne s’est pas dévoilé dans son torse jusqu’en juin suivant, lors d’un examen à l’hôpital. Elle a eu à subir une autre opération pour l’enlever.

« À la suite de la négligence des accusés, la plaignante Lacrystal Lockett a subi des difficultés excessives suite à des procédures chirurgicales supplémentaires et a subi des dépenses médicales ainsi que des douleurs et des souffrances importantes, des souffrances futures, et des pertes de salaire », selon ce qui a été rendu à la justice.

Madame Lockett demande à un jury de déterminer à combien elle doit être dédommagée.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page