Divers

Cette femme souffre d’une maladie rare, elle dégage une odeur de poisson pourri

Imaginez-vous avoir toujours une odeur de poisson pourri et d’oignon? C’est la triste réalité que vit Kelly Fidoe-White originaire d’Oldham, Greater Manchester, en Angleterre. Cette dame  âgée de 36 ans est née avec une maladie rare appelée triméthylaminurie qui lui donne une odeur nauséabonde de poisson.

Kelly a d’abord pris conscience de son état quand elle était à l’école. Elle était toujours l’objet de moquerie de la part des autres  enfants. Kelly donnait des excuses, disant qu’elle a mangé un sandwich de poisson. Cependant, comme l’odeur ne disparaissait pas,  elle a manqué d’excuses et  est devenue l’objet de railleries extrêmes.

Publicité

Pour lutter contre l’odeur, elle a commencé à passer beaucoup de temps sous la douche, frottant son corps jusqu’à ce qu’il soit rouge, se tremper dans les déodorants et les parfums, mais rien n’a fonctionné et les moqueries n’ont fait qu’empirer. Maintenant, elle y fait face en prenant un cocktail de médicaments, mais toujours pas rassurant quant à leur efficacité.

Cette femme souffre d'une maladie rare, elle dégage une odeur de poisson pourri

La triméthylaminurie est une maladie qui amène son corps à être incapable de briser un composé trouvé dans les aliments qui contiennent une substance appelée Choline, ce qui signifie que beaucoup d’ingrédients sont hors du menu. Les personnes souffrant de cette maladie produisent régulièrement des odeurs corporelles fortes y compris dont le poisson pourri, l’oignon et les fèces.

Kelly décrit sa propre odeur comme «fishy-oniony».

Ce n’est qu’en 2015 qu’un vrai diagnostic a été posé à son sujet. Durant sa jeunesse, elle avait pourtant déjà remarqué qu’elle sentait différemment des autres. « C’est souvent arrivé qu’on me demande si je mangeais du poisson, ou qu’on dise que je sentais la mer. Ce n’était pas facile à accepter en tant qu’adolescente », se confie la jeune femme. Pour y remédier, les déodorants, parfums et autres artifices n’y suffisent malheureusement pas. Kelly sent quotidiennement le poisson et l’oignon. « Je ne sais pas ce qui cloche. Il n’y a pas de médicament magique », déclare t-elle. Elle explique même avoir déjà essayé de prendre des pilules pour limiter les odeurs.

La maladie est relativement peu connue, même parmi les médecins, et affecte entre 300 – 600 personnes dans le monde entier. Kelly a dû faire des recherches et s’est diagnostiquée elle-même. Par la suite, un test a confirmé son diagnostic. Il n’y a pas de remède contre la maladie.

Pour limiter le nombre de personnes avec lesquelles elle entre en contact, Kelly fait un travail de nuit. Ces collègues disent que vous pouvez aisément savoir si elle a été dans un endroit, et certains d’entre eux se plaignent de son odeur.

Cette femme souffre d'une maladie rare, elle dégage une odeur de poisson pourri

Publicité 2

Mais malgré son état, Kelly, a trouvé l’amour en son mari Michael, il y a 16 ans.

L’homme de 45 ans a déclaré: «L’odeur de Kelly m’a parfois affecté négativement, mais je n’ai rien dit à Kelly. Je l’ai gardé pour moi. Quand nous vivions ensemble au début, je l’ai remarqué. Mais ce n’était pas tout de suite quand nous avons commencé à nous voir – ça n’a jamais été un problème.- Je ne crois pas qu’elle ait voulu le cacher non plus’.

Elle s’appuie sur le soutien sans faille de son compagnon et de ses amis : « Je l’accepte, désormais. Je ne vais pas dire que si j’entends quelqu’un se plaindre, cela ne me fera rien, mais je prends ça avec du recul ».

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer