AfriqueSociété

Afrique du Sud: déclarée ”morte’, elle est retrouvée vivante dans le frigo d’une morgue

En Afrique du Sud, une femme a échappé au pire. Effectivement, elle a été déclarée morte par les ambulanciers et transportée à la morgue. Une erreur de diagnostic qui aurait failli lui coûter la vie.

Il n’y avait « aucune preuve de négligence », a fait savoir M. Bradnick, chef des opérations de la société privée d’urgences médicales Distress Alert. L’homme avait l’air plutôt sûr de lui malgré les faits du moins graves. Conduite par erreur à la morgue de Carletonville près de Johanesbourg, la jeune femme venait de subir un accident de la route. Interrogés, les deux ambulanciers ont fait savoir qu’elle ne présentait « aucun signe de vie ».

« Nous avons suivi nos procédures, nous n’avons aucune idée de ce qui a bien pu se passer », selon M. Bradnick.  « Tous les tests ont été faits- la respiration, le pouls – et donc la patiente a été déclarée morte ».

Publicité

C’est dans un frigo mortuaire que la jeune femme a été retrouvée, par un employé venu faire les vérifications d’urgence. Heureusement qu’il est venue à temps, sinon la victime aurait pu y laisser la vie.

« L’équipe est totalement anéantie », s’est désolé Gerrit Bradnick. « Notre travail ne consiste pas à déclarer les vivants morts mais à maintenir les gens en vie », a-t-il renchéri.

Pour le moment, la jeune femme est en observation dans l’hôpital. Selon la BBC, une enquête a été ouverte.

Ce n’est pas la première fois cette année que quelqu’un s’est réveillé dans une morgue après avoir été déclaré mort.

En janvier, un détenu dans une prison de la région des Asturies en Espagne a repris connaissance plusieurs heures avant l’autopsie.

Trois médecins l’avaient certifié mort.

Publicité 2

Ce n’est pas la première fois que cela se passe en Afrique du Sud. Il y a sept ans, un homme de 50 ans s’est réveillé en hurlant dans une morgue du Cap oriental .

Crédit Photo: La meuse

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Sa c’est vrai.. Quel miracle !!!faudrait que Les ambulanciers 🚑 vérifie correctement la victime avant de le déclarer morte..
    Smk27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page