FranceMonde

France: un tribunal déclare 14 complices coupables de l’attaque de Charlie Hebdo perpétrée en 2015

Un tribunal français a condamné mercredi 14 personnes en lien avec les attaques islamistes de 2015 contre les bureaux du magazine satirique Charlie Hebdo et un supermarché juif. Ces attaques ont fait 17 morts.

Les condamnations concernaient des infractions allant du financement du terrorisme à l’appartenance à un gang criminel. Le procès a rouvert l’un des épisodes les plus sombres de la France moderne peu de temps après qu’une nouvelle vague d’attaques islamistes contre la France, y compris la décapitation d’un enseignant cet automne, a incité le gouvernement à sévir contre ce qu’il appelle le séparatisme islamiste.

Publicité

Les frères Said et Cherif Kouachi ont pris d’assaut les bureaux de Charlie Hebdo à Paris, tirant des coups de feu et tuant 12 personnes, le 7 janvier 2015, près d’une décennie après les caricatures hebdomadaires publiées avec des railleries sur le prophète Mahomet.

Un troisième agresseur, Amedy Coulibaly, a tué un policier puis quatre otages juifs dans un supermarché de la banlieue parisienne. Comme les Kouachis, Coulibaly a été tué dans une fusillade avec la police

Parmi les 14 complices condamnés mercredi se trouvait Hayat Boumeddiene, l’ancienne partenaire de Coulibaly et l’un des trois prévenus jugés par contumace. Considérée comme étant toujours en vie et en fuite contre un mandat d’arrêt international, les procureurs l’ont qualifiée de «princesse de l’État islamique».

Les juges ont reconnu Boumeddiene, 32 ans, coupable de financement du terrorisme et d’appartenance à un réseau criminel terroriste et l’ont condamnée à 30 ans de prison.

Les attentats, revendiqués par Al-Qaïda et le groupe État islamique en Irak et en Syrie (EI), ont mis à nu la lutte de la France pour contrer la menace des militants élevés dans le pays et des djihadistes étrangers.

Publicité 2

Le fait de choisir des victimes précisément parce qu’elles étaient journalistes, ou membres des forces de sécurité, ou de confession juive, démontre clairement en soi leur volonté de semer la terreur dans les pays occidentaux”, a déclaré le président.

Les accusations liées au terrorisme ont été abandonnées pour six des accusés qui ont été reconnus coupables de crimes mineurs. Des journalistes de Charlie Hebo ont témoigné pendant le procès.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button