AfriqueNigeria

Frederick Obateru Akinruntan, le roi le plus riche du Nigeria

Le “Olugbo” (roi) du royaume de Ugbo, Frederick Obateru Akinruntan, a été désigné comme monarque le plus riche du Nigeria, selon le magazine Forbes.

Il est estimé que Oba Akinruntan aurait une valeur nette estimée à 300 millions de dollars, environ 150 milliards francs CFA, tandis que Oba Sijuade, roi du royaume de Ife, a une valeur nette d’environ 75 millions de dollars, soit 37,5 milliards francs CFA.

Publicité

Frederick Obateru Akinruntan, le roi le plus riche du Nigeria

Le roi d’Ife a des investissements dans la construction, les propriétés foncières et l’huilerie, Oba Akinruntan s’est quant à lui, principalement investi dans le pétrole.

Le roi de Ugbo est propriétaire du plus grand dépôt pétrolier en Afrique. Il possède également Obat Oil Company qu’il a fondée en 1981 avec une station-service. Aujourd’hui, cette entreprise a dépassé plus de 60 stations à travers le pays.

Frederick Obateru Akinruntan, le roi le plus riche du Nigeria

Outre les activités de pétrole, l’Oba est également dans le secteur immobilier, avec des hôtels à Abuja, des édifices dans plusieurs villes au Nigeria et à l’étranger. Il est entré dans les livres d’histoire en 2012, quand il est devenu le premier noir à acheter le modèle 2014 de Bentley, qui jusque là, n’était utilisé que par la reine Elizabeth II du Royaume Uni.

Frederick Obateru Akinruntan, le roi le plus riche du Nigeria

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer