Gabon

Gabon/Mort supposée d’Ali Bongo: Jean Rémy revient sur ses propos polémiques

Jean Rémy Yama, homme politique et leader de la dynamique unitaire était récemment invité dans l’émission ‘parole aux auditeurs’ sur Africa Radio, l’ancienne radio Africa n°1. Au cours des échanges, il était surtout question pour ce dernier de revenir sur cette fausse nouvelle qu’il aurait fait circuler indiquant la supposée mort du président Ali Bongo.

Jean Rémy Yama a bien voulu revenir sur ce sujet surtout qu’il avait été accusé d’être à la tête de la propagation de la fausse nouvelle sur Ali Bongo. Pour Jean Rémy Yama il s’agit simplement de l’expression d’une «intime conviction».

Publicité

Alors que le journaliste tentait de prouver que le président vit, Jean Rémy Yama avait plutôt un avis contraire: « Mais Non. Les expressions du président de la République au Gabon se font soit à travers les photos, soit à travers les vidéos. Et la technologie étant ce qu’elle est, ces photos et vidéos sont toujours sujettes à discussion. Donc, nous n’avons fait qu’exprimer notre intime conviction que face à l’absence de ces trois sollicitations, Ali Bongo est mort et n’existe plus. Voilà ce qui a été dit ! » a-t-il lâché.

Et au journaliste de le relancer en lui expliquant que le président Ali Bongo est apparu à deux reprises en l’espace d’une semaine, dans les rues de Libreville, en recevant également une dizaine de hautes personnalités au Palais. Mais le leader de dynamique unitaire n’est pas d’accord avec le journaliste sur toute la ligne:

« Justement, c’est là où se situe du paradoxe. Déjà, l’apparition à Libreville se fait dans un véhicule où il ne parle pas. Nous appelons cela une apparition furtive, qui peut être l’œuvre d’un sosie. Ensuite, quand il s’agit de rencontrer les chefs d’Etat, il y a un autre paradoxe. C’est que la conférence de presse donnée par les chefs d’Etat reçus à Libreville, le président Ali Bongo n’est pas présent. Il n’y a pas un seul journaliste gabonais ou étranger qui peut, depuis le 24 octobre 2018, affirmer qu’il a rencontré Ali Bongo et l’a interviewé. Par conséquent, il y a un doute qui s’installe. Et ce doute a permis à Dynamique de franchir un pallier et d’affirmer qu’Ali Bongo est mort. Dans ce cas, le plus simple aurait été qu’Ali Bongo reçoive Dynamique unitaire en audience, ou que lui-même vienne déclarer publiquement qu’il n’est pas mort. »

 

Publicité 2


Crédit photo: afrikmag

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer