Sénégal

Gambie: 69 ressortissants sénégalais expulsés du pays

Suite à un contrôle spontané,  les services de l’immigration de Banjul ont mis fin au séjour clandestin de 69 ressortissants sénégalais.

Ces ressortissants qui vivaient dans une banlieue de la Gambie ont été expulsés aussitôt.

Publicité

Or il y a quelques jours, le ministre gambien de l’intérieur, Mai Ahmad Fatty, échangeait à Dakar avec son homologue sénégalais Abdoulaye Daouda Diallo afin de trouver une stratégie pour aider les deux pays à combattre la criminalité et le banditisme transfrontalier, le trafic de drogue et la menace terroriste.

À en croire plusieurs sources, le directeur des services de l’immigration de la Gambie, Buba Sanyang, n’aurait pas reçu d’instruction de la part du gouvernement d’Adama Barrow pour procéder à cette expulsion. Reste à savoir d’où vient la décision et pourquoi.

C’est peut-être suite à un rapport que la décision judiciaire sur le sort du séjour de ces Sénégalais en Gambie a été prise par Buba Sanyang, directeur des services de l’immigration. Ce dernier a ordonné l’expulsion de 69 ressortissants sénégalais vers la frontière sud.

Cette mesure tombe trois jours après une rencontre entre les ministres de l’intérieur des deux pays à Dakar.

Jusqu’à l’expulsion, vers la Casamance de 69 ressortissants sénégalais vivant en Gambie, les relations entre Banjul et Dakar étaient en parfaite harmonie.

Une source gouvernementale gambienne a révélé à un média international que la décision d’expulser les Sénégalais n’a rien à voir avec la politique migratoire du gouvernement d’Adama Barrow.

Emeraude ASSAH

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer