Sport

Gérard Piqué coupable de fraude fiscale, voici la décision de la justice

Décidément les affaires de fraude fiscale semblent de plus en plus liées aux joueurs du FC Barcelone. Après Lionel Messi et Javier Mascherano c’est au tour de Gerard Pique d’être épinglé par les autorités pour une affaire de fraude fiscale. Selon l’AFP, Gérard Piqué a été condamné  à rembourser plus de 2,1 millions d’euros au fisc espagnol.

Le joueur espagnol aurait “simulé” la cessation de ses droits à l’image avec sa société Kerad Project dans le but de payer moins d’impôts pour les années 2008, 2009 et 2010 d’après le tribunal espagnol. Mais si l’on s’en tient à l’AFP, le haut tribunal de l’Audience nationale n’a pas répondu favorablement à ce recours qui avait été déposé par le joueur du Barça contre sa condamnation en 2016 à rembourser environ 1,5 million d’euros d’arriérés d’impôts et à payer une amende de plus de 600 000 euros, dans une décision datant du 13 mai dernier.

Publicité

“L’omission de déclaration en Espagne de ces revenus fut, au minimum, volontaire ou négligente”, a expliqué l’Audience nationale dans une décision datant du 13 mai dernier. Gerard Piqué peut encore déposer un ultime recours devant la Cour suprême pour annuler sa condamnation.

Pour rappel, Cristiano Ronaldo avait été lourdement sanctionné par la justice espagnole pour les mêmes faits. Le quintuple ballon d’Or avait écopé de 23 mois de prison et 19 millions d’euros d’amende. Ce dernier était accusé d’avoir dissimulé 14,8 millions d’euros entre 2011 et 2014, lorsqu’il évoluait du côté du Real Madrid.

Crédit photo: Paris Match

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer