People

Ghana: Révélation sur les deux présumés responsables de la mort d’Ebony

Le Prophète Nigel Gaisie, fondateur et leader du ministère True Word Prophetic Fire Ministry (TWPFM), a fait des révélations choquantes sur la mort de l’artiste de Dancehall, Ebony Reigns.

Publicité

Ayant prédit le décès de la star, le prophète Nigel a déclaré que le décès d’Ebony n’est pas naturel. Selon ce dernier, deux personnes seraient responsables de la mort subite de la chanteuse.

« Dieu m’avait révélé qu’Ebony ne vivra pas au-delà de 24 ans. Il m’a aussi révélé les noms des deux personnes. Je lui aurais donné les noms et l’aider à éviter cette tragédie si elle était venue me voir », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Accra FM.

Le Prophète Nigel a expliqué que la prophétie était venue sous la forme d’un rêve. Dans son rêve, « il avait vu la défunte Suzzy Williams, et quelques instants plus tard, l’image de Suzzy a changé en celle d’Ebony ».

Ce qui d’après lui, signifiait qu’elle allait suivre le chemin de Suzzy, décédé en 2005, à l’âge de 23 ans, dans un accident de voiture.

« Dieu a révélé les deux personnes responsables : l’une est sa tante, l’autre est une grande personne de l’industrie musicale. Mais, il est regrettable qu’elle ne soit pas venue parce que c’était évitable », a-t-il ajouté.

Interrogé sur les raisons pour lesquelles il n’a pas intercédé en sa faveur, le Prophète a déclaré que certaines prophéties ont besoin de l’implication des personnes concernées pour être évitées.

Quand les nouvelles de la mort d’Ebony sont tombées vendredi, le Prophète Gaisie a publié son sa page Facebook qu’il avait prédit que la chanteuse allait mourir.

Ebony est décédée dans un accident sur l’autoroute Sunyani-Kumasi la nuit de jeudi à vendredi. Les deux personnes qui l’accompagnaient, son ami et assistant personnel, Franky Kuri, et son garde de corps, Francis Atsu Vondee ont également péri dans cet accident.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page