AfriqueDivers

Ghana: le gouvernement invite la population à limiter le nombre d’enfants à trois

Les experts craignent l’augmentation rapide de la population du Ghana et proposent une politique gouvernementale pour limiter le nombre d’enfants.

La Directrice exécutive du Conseil national de la population, Leticia Adelaide Appiah, a proposé que l’accouchement soit limité à seulement trois (3) pour assurer la qualité des ressources humaines du pays.

Publicité

La voie à suivre consiste à mettre en place une politique démographique, le taux de croissance devrait être réduit et nous devons parler de la qualité de vie”, a t-elle déclaré.

Ghana: le gouvernement invite la population à limiter le nombre d'enfants à trois

Le recensement de la population et du logement de 2016 a fixé la population totale du Ghana à 28,21 millions tandis que les Nations Unies estiment qu’elle est de  28,73 millions au 20 août 2017.

La Chine est parmi les rares pays au monde qui ont adopté une politique majeure de contrôle de la population pour restreindre l’accouchement. En 1979, le pays a commencé la politique «un enfant par famille» (Juali Li 563) qui a déclaré que les citoyens doivent obtenir un certificat de naissance avant la naissance de leurs enfants.

Un gouvernement de l’État en Inde a institué une politique pour offrir aux jeunes mariés une subvention en espèces de 5000 roupies soit 106 $ pour attendre deux ans avant d’avoir leur premier enfant. D’autres États ont également fait en sorte que seulement deux enfants d’une famille soient autorisés à occuper un poste public.

Selon Leticia Appiah, le Ghana a enregistré au cours des 30 dernières années un taux de croissance astronomique de 2,5, comparé à la moyenne mondiale de 1,5.

Publicité 2

Elle a déclaré que l’augmentation a eu une incidence négative sur l’économie et le développement du pays.

Elle a noté que si la situation persiste sans la politique appropriée pour y remédier, la qualité de vie dans le pays connaîtra une forte baisse. Ce qui selon elle, pourrait avoir une incidence sur la qualité de l’éducation  et sur les aptitudes du gouvernement à faire face à divers défis dans le pays.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. Moi principalement je suis très content pr cette décision car la vie coute aujourdhui cher.Alors on doit lutter contre l augmentation des enfants dans les foyers.Et le nombre d enfant ne doit excéder 3 dans chaque couple.le co’stat que j ai fait est que ceux qui sont riches ne font que 2 enfant o maximum alors que les pauvres en fairent jusqu a 8 voir 10 pr une seul femme.m6.

  2. Je suis vraiment heureux en entendant cette celèbre décision de l’état du Ghana.Je me demandait toujours pourquoi l’Afrique n’a jamais adopté cette Politique qui préside au développent ?
    Je prefère que cela ne si limite pas seulement au Ghana mais dans tout l’ensemble du continent Africain.
    J’en suis vraiment content !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page