À la UneGuinéePolitique

Guinée-Transition/ L’ambassadeur des Etats-Unis lance un avertissement au Colonel Doumbouya

L’ambassadeur des Etats-Unis en Guinée lance un avertissement à la junte du Colonel Doumbouya. Sur la durée de la transition, il met les autorités guinéennes devant leurs responsabilités. Il demande que les reformes soient actives pour le peuple guinéen et que la durée de la transition soit raccourcie. Une déclaration faite au moment où l’opposant guinéen Cellou Dalen Diallo est en tournée aux Etats-Unis.

L’ambassadeur Troy Fitrell recommande aux militaires guinéens de ne pas allonger indéfiniment la durée de la transition qu’ils gèrent en ce moment. Alors que le délai a été fixé à 39 mois par le Colonel Doumbouya et ses hommes, cette sortie vient mettre une pression supplémentaire à la junte guinéenne, avant la tenue des élections.

« Les Guinéens ont faim pour une plus grande prestation politique, une prestation de services plus efficace, plus de sécurité, plus d’opportunités et un système politique plus ouvert et plus transparent. En bref, les Guinéens veulent plus de démocratie, pas moins. Nous continuons d’exhorter le gouvernement à une transition rapide, vers une démocratie constitutionnelle. Plus elle sera longue, plus le gouvernement risquera l’instabilité et la frustration de la population.», prévient l’ambassadeur américain.

De plus, l’ambassadeur américain fait une autre recommandation au Colonel Doumbouya et ses hommes. « La société civile, l’opposition, doivent être autorisés à participer ouvertement à la transition, sans harcèlement ni intimidation. Nous avons été clairs. Un tel dialogue politique ne peut réussir que si toutes les parties ont confiance en la possibilité d’un résultat positif. », suggère-t-il.

« Nous demandons instamment au gouvernement de s’engager à un calendrier de transition transparent. De sorte que la communauté internationale et les Guinéens puissent demander des comptes au gouvernement sur ses promesses d’un retour rapide à un régime civil et à un ordre constitutionnel.« , martèle encore l’ambassadeur américain en Guinée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page