À la UneDiversSociété

Une Ghanéenne emprisonnée aux USA et expulsée à cause de sa cousine

La biographie déchirante d’une Ghanéenne qui a subi de multiples tragédies, après que son «gentil» acte envers une cousine se soit retourné contre elle, a été partagée dans le livret du programme pour sa nécrologie.

La femme nommée Barbara a été enterrée le vendredi 10 septembre, après des années de maladie. Barbara était mariée, avait deux enfants et vivait aux États-Unis. Elle a également eu un excellent travail en tant que comptable dans une société d’investissement aux États-Unis.  Cependant, son calvaire a commencé après la naissance de son deuxième enfant.

Ses parents, au Ghana, ont décidé de chercher quelqu’un pour l’aider à s’occuper de ses enfants et la cousine de la mère de Barbara, Margaret Ama Owusuwaa, qui a entendu la conversation « s’est portée volontaire» pour aider.

Selon l’utilisateur de Twitter, Axel, qui a partagé l’histoire, la mère de Barbara, qui était ministre en exercice au Ghana et appartenait à un parti politique au Ghana, était réticente mais a ensuite accepté que sa cousine se rende aux États-Unis avec un visa de 6 mois pour aider sa fille. 

En arrivant aux États-Unis, Ama a vécu avec Barbara mais quelques jours avant l’expiration de son visa, alors que son retour au Ghana approchait, elle aurait couru à l’immigration américaine et aurait «menti » que Barabara s’était entendue avec sa mère pour l’envoyer aux États-Unis comme esclave pour servir Barbara.

Cela a conduit à des procès qui ont abouti à ce que Barbara passe 5 ans en prison et soit expulsée au Ghana après 5 ans et quelques mois de prison.

Pendant qu’elle purgeait sa peine de prison, elle a développé un certain nombre de maladies, dont une tumeur au cerveau et elle a dû subir trois opérations à tête ouverte. Elle est finalement décédée au Ghana. 

Avant sa mort, l’épreuve a également causé la mort de sa mère et son mari est également décédé. 


Quant à Ama, elle a obtenu un permis de séjour aux États-Unis car elle a déclaré aux autorités américaines que son mari et ses enfants au Ghana risquaient d’être persécutés parce que la mère de Barbara était ministre au Ghana. 

Les États-Unis ont envoyé des fonctionnaires chercher son mari et ses enfants au Ghana et ils ont obtenu l’asile politique aux États-Unis.

Axel affirme qu’Ama et son mari sont tous les deux devenus aveugles maintenant et elle a subi un accident vasculaire cérébral qui l’a laissée paralysée aux États-Unis.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page