Technologie

Huawei punit deux de ses employés pour un tweet

La société chinoise Huawei Technologies (HWT.UL) a puni deux de ses employés pour avoir utilisé un iPhone pour partager un message de Bonne Année sur le compte Twitter de l’entreprise.

Huawei, le premier concurrent de l’iPhone d’Apple, a souhaité à ses fans un « Joyeux #2019″ » dans un tweet marqué « via Twitter pour iPhone ».

Publicité

Huawei punit deux de ses employés pour un tweet

Le tweet a rapidement été supprimé, mais les captures d’écran de la gaffe sont devenues virales sur les médias sociaux.

« Le traître s’est révélé lui-même », a écrit un utilisateur de Weibo.

Dans une note de service interne de Huawei datée du 3 janvier, Chen Lifang, vice-président de l’entreprise et directeur du conseil d’administration, a déclaré : « L’incident a causé des dommages à la marque Huawei. »

L’erreur s’est produite lorsque Sapient, un gestionnaire de médias sociaux externalisé, a eu des problèmes de « VPN » (réseau privé virtuel) avec un ordinateur de bureau et a utilisé un iPhone avec une carte SIM itinérante pour envoyer le message à minuit, a expliqué Huawei dans la note.

Twitter, comme plusieurs services étrangers tels que Facebook Inc et Alphabet Inc, sont bloqués en Chine, où Internet est fortement censuré. Pour y accéder, les utilisateurs ont besoin d’une connexion au VPN.

Huawei a devancé Apple en tant que deuxième plus grand fournisseur mondial de smartphones entre janvier et septembre de l’an dernier.

A la suite de cette faute grave, les deux employés ont été rétrogradés et leur salaire a été réduit de 5 000 yuans (soit 728,27 $).

Publicité 2


Le salaire du directeur de marketing numérique de Huawei sera également gelé pendant 12 mois.

Ce n’est pas la première fois que l’utilisation du produit Apple est source d’embarras. Hu Xijin, rédacteur en chef du tabloïd nationaliste Global Times, a fait l’objet de moqueries en ligne l’an dernier après avoir utilisé son iPhone pour exprimer son soutien à Huawei et à ZTE Corp. Il a déclaré plus tard que ses actions n’étaient pas hypocrites.

Crédit photo : thehill

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer