USA
A la Une

« Il est temps de mettre fin à la plus longue guerre » : Joe Biden annonce annonce la date du retrait des soldats américains en Afghanistan

Le président américain, Joe Biden, a annoncé officiellement, mercredi 14 avril, sa décision de retirer les soldats américains d’Afghanistan avant le 11 septembre, date du 20e anniversaire des attentats terroristes contre le World Trade Center et le Pentagone qui ont plongé les États-Unis dans sa plus longue guerre.

M. Biden a fait cette déclaration historique exactement au même endroit de la salle des traités de la Maison-Blanche où le président George W. Bush avait annoncé le début de la guerre le 7 octobre 2001.

Publicité

Le président Joe Biden a indiqué qu’après sa déclaration, il visiterait la section du cimetière national d’Arlington où sont enterrés de nombreux Américains morts à la guerre en Afghanistan.

Il a également ajouté que les efforts diplomatiques et humanitaires américains se poursuivront en Afghanistan et que les États-Unis soutiendront les efforts de paix entre le gouvernement afghan et les talibans, mais que la guerre entre les États-Unis et l’Afghanistan est terminée.

« Nous ne pouvons pas continuer le cycle d’extension ou d’élargissement de notre présence militaire en Afghanistan dans l’espoir de créer les conditions idéales pour notre retrait, en espérant un résultat différent », a déclaré Biden.

« Je suis maintenant le quatrième président américain à gérer une présence de troupes américaines en Afghanistan. Deux républicains. Deux démocrates. Je ne passerai pas cette responsabilité à un cinquième. Il est temps de mettre fin à la plus longue guerre de l’Amérique. Il est temps que les troupes américaines rentrent à la maison », a-t-il ajouté.

Lire aussi: Afghanistan: Le commandant en chef d’Al-Qaïda, Asim Omar, tué lors d’un raid américain

M. Biden a déclaré que le retrait commencera le 1er mai, conformément à un accord que l’administration du président Donald Trump a conclu avec les talibans. Il a ajouté que le retrait complet sera effectué d’ici le 11 septembre.

Le dirigeant américain s’est entretenu mardi avec l’ancien président George W. Bush avant d’annoncer sa décision de retirer les troupes.

Publicité 2

« J’ai parlé hier avec le président Bush pour l’informer de ma décision. Bien que lui et moi ayons eu de nombreux désaccords sur la politique au fil des ans, nous sommes absolument unis dans notre respect et notre soutien pour la valeur, le courage et l’intégrité des femmes et des hommes des forces américaines qui ont servi. »

Le président afghan Ashraf Ghani a déclaré mercredi qu’il avait discuté avec son homologue et qu’il « respecte la décision américaine. »

La guerre en Afghanistan a tué quelque 2 300 soldats américains et coûté plus de 2 000 milliards de dollars.

Crédit photo : brainnewspaper

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page