Divers

Inde : un Nigérian battu presque à mort par une foule (vidéo)

Depuis plusieurs jours circule sur les réseaux sociaux une vidéo choquante d’un Nigérian subissant des violences de la part d’une foule en Inde. Ce dernier serait accusé de vol, selon Punchng.

Cette scène a suscité une indignation quant à la façon dont ce jeune homme, identifié simplement comme Ahmad a été molesté. Plusieurs personnes ont déclaré que c’était une attaque raciste, un avis que la police indienne ne partage pas.

Publicité

Selon le rapport de NDTV, l’homme aurait été surpris aux premières heures du 24 septembre alors qu’il essayait de cambrioler une maison à Malviya Nagar dans le sud de Delhi qui abrite la majorité des étudiants africains. La maison appartenait à un certain Krishna Kumar.

Suite à cette agression brutale, le Nigérian, abandonné à lui-même a été arrêté par la police qui a déclaré qu’Ahmad avait été trouvé en possession d’un coupe-fil et d’un sac contenant des clés passe-partout.

Des témoins ont révélé à la police qu’il s’était blessé quand il est tombé dans l’escalier alors qu’il essayait de s’échapper. The Hindu rapporte que les habitants de Savitri Nagar étaient d’accord qu’Ahmad soit attaché à un poteau et tabassé par la foule.

« Il a été attaché avec des cordes et frappé par les résidents. Il a été pris en flagrant délit. Ce dernier nous dérangeait depuis deux mois », a déclaré Pawan Kumar, un résident de 40 ans, affirmant qu’Ahmad avait commis des vols dans plusieurs maisons de la région. Les habitants ont même produit trois vidéos qui inculpaient Ahmad.

« Les vidéos sont de deux incidents qui se sont déroulés au début du mois de septembre. Il y a eu tellement de vols dans la région. Une fois, 15 000 roupies ont été volés, une autre fois c’était 2 500 roupies avec deux ordinateurs », a déclaré Ravi Kumar, un autre résident.

Publicité 2

Ahmad médite sur son sort actuellement dans une prison indienne.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Il faut que les gouvernements Africains prennent vraiment au sérieux ce molestage des ressortissants Africains en Inde . Un coup , c’est un groupe d’étudiants Africains qui est traqué comme des gibiers , un professeur tabassé dans la rue , une Congolaise découpée et brûlée , le mari libéré qque semaines plus tard , etc…etc…. Les indiens détestent les Africains et il faut vraiment tirer une sonnette d’alarme !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer