EntertainmentSports

Inde: un lutteur banni à vie pour avoir frappé un arbitre

Satender Malik, un lutteur indien a été banni à vie après avoir frappé un arbitre.

Malik a lancé une agression physique contre l’arbitre Jagbir Singh après avoir perdu la finale des 125 kg lors des essais des Jeux du Commonwealth, ce qui a incité la fédération nationale à lui imposer une interdiction à vie le mardi 17 mai. 

Cela s’est produit après que l’arbitre Jagbir Singh a statué en faveur de son adversaire. Bouillant de colère et couvert de sueur, Malik a pris d’assaut le tapis, a crié des jurons à l’arbitre Jagbir Singh et l’a frappé au visage.

Inde: un lutteur banni à vie pour avoir frappé un arbitre

Vinod Tomar, un responsable de la Fédération indienne de lutte, a déclaré à l’AFP: “Jamais auparavant une telle chose ne s’était produite. Il a non seulement frappé l’arbitre mais a également menacé de le tuer. Une plainte à la police a été déposée et nous l’avons banni à vie. »

Tomar a également confirmé que la climatisation ne fonctionnait pas, faisant grimper les températures à 41C (106F).

LIRE AUSSI: Ghana / Football : une arbitre battue sans pitié par une joueuse lors d’un match

Vishal Kalliraman, qui a également perdu un combat serré, a percé des trous dans les murs secs de la salle de lutte dans un accès de rage qui a provoqué l’appel de la police.

L’arbitre Singh a déclaré qu’il avait été choqué par l’agression soudaine. Il a été cité par le quotidien Indian Express: “Je me sens profondément blessé qu’il m’ait insulté et frappé devant tout le monde pour avoir simplement fait mon devoir. »

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page