Divers

Inde : une fille de 15 ans violée par 33 hommes

Cette dernière affaire en date dans une série d’agressions sexuelles contre les femmes a suscité une vague d’indignation dans le pays.

Une jeune fille âgée de 15 ans aurait été violée collectivement à plusieurs reprises par 33 hommes.

Les agressions ont eu lieu à différents endroits du district de Thane, dans l’État du Maharashtra, au cours des huit derniers mois, a déclaré un haut fonctionnaire.

Publicité

La police a arrêté 24 personnes et détenu deux mineurs dans le cadre de cette affaire jusqu’à présent, a déclaré jeudi Dattatray Karale, commissaire de police supplémentaire (région est).

La jeune fille serait dans un état stable et sous traitement dans un hôpital public.

Le Times of India rapporte que des foules en colère se sont rassemblées devant le poste de police où les hommes sont détenus, attirant une forte présence policière.

« La police de la ville de Dombivli a enregistré mercredi soir une affaire contre 33 personnes accusées de crimes tels que le viol, le viol répété, le viol collectif et le viol d’un mineur, a déclaré le commissaire Dattaray Karale.

Il a ajouté que les infractions présumées se seraient produites entre le 29 janvier et le 22 septembre de cette année.

« Tout a commencé lorsque l’amant de la jeune fille l’a violée en janvier et a enregistré une vidéo de l’incident. Il a commencé à la faire chanter sur la base de cette vidéo.

Plus tard, ses amis et connaissances l’ont violée collectivement au moins à quatre ou cinq reprises dans différents endroits, notamment à Dombivli, Badlapur, Murbad et Rabale dans le district », a déclaré Karale selon Business Standard of India.

Une équipe spéciale a été créée pour enquêter sur cette affaire.

« La victime a nommé 33 personnes. Parmi elles, 24 personnes ont été arrêtées et deux mineurs ont été placés en détention dans ce contexte. L’état de la jeune fille est stable », a déclaré M. Karale.

La police recherche les autres suspects, tandis que les personnes déjà arrêtées seront placées en détention provisoire jusqu’au 29 septembre.

Publicité 2

Les lois indiennes sur le viol ont été révisées après un viol collectif en 2012 à New Delhi, mais le nombre d’infractions reste élevé, avec plus de 28 000 viols signalés en 2020.

Le nombre réel est probablement beaucoup plus élevé, car de nombreux cas ne sont pas signalés en raison de la stigmatisation sociale et du manque de confiance dans les autorités.

La police est depuis longtemps accusée de ne pas faire assez pour prévenir les crimes violents et de ne pas porter devant les tribunaux les affaires d’agression sexuelle.

LIRE AUSSI: Kenya: une fillette de 10 ans, violée par le mari de sa tante pendant 3 ans, est morte

Crédit photo : dailymail

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page