À la UneEurope

Invasion de l’Ukraine /  » l’enfant de chœur de Poutine  » : Le pape François s’en prend au chef de l’Église orthodoxe russe 

Le pape François a adressé de rares critiques au chef de l’Église orthodoxe russe et l’a averti de ne pas devenir « l’enfant de chœur de Poutine » après avoir béni les troupes d’invasion et loué la guerre en Ukraine.

Le pape François a fustigé le chef de l’Église orthodoxe russe et l’a décrit comme  » l’enfant de chœur de Poutine  » suite à son soutien aux actions de son armée en Ukraine .

Ces dernières semaines, le patriarche Cyrille de Moscou a béni les soldats russes combattant en Ukraine et a affirmé que la nation avait le droit d’utiliser la force contre ses voisins pour assurer sa propre « sécurité ».

Les actions de Krill et ses relations étroites avec le Kremlin ont depuis conduit un certain nombre d’églises orthodoxes à travers le monde à demander de s’éloigner des dirigeants russes.

Invasion de l'Ukraine / " l'enfant de chœur de Poutine " : Le pape François s'en prend au chef de l'Église orthodoxe russe 

L’adhésion orthodoxe russe au Conseil œcuménique des Églises, une organisation chrétienne mondiale qui comprend l’Église d’Angleterre, les églises baptiste et méthodiste, a également été remise en question le mois dernier par l’ancien archevêque de Canterbury Rowan Williams.

Le pape François est maintenant devenu la dernière figure mondiale de l’Église à s’en prendre à Krill dans une nouvelle interview accordée au journal italien Corriere Della Sera publiée mardi 3 mai.

Comparant sa position à celle de Krill, le chef de l’Église catholique romaine aurait déclaré : « Nous sommes les pasteurs du même peuple de Dieu. C’est pourquoi nous devons rechercher des voies de paix, cesser le feu des armes. Le patriarche ne peut devenir l’enfant de chœur de Poutine. »


Invasion de l'Ukraine / " l'enfant de chœur de Poutine " : Le pape François s'en prend au chef de l'Église orthodoxe russe 

François, 85 ans, n’avait pas spécifiquement mentionné publiquement la Russie ou Poutine depuis le début du conflit le 24 février.

Le pape a également révélé qu’il avait demandé à rendre visite personnellement à Vladimir Poutine et qu’il était « disposé à se rendre à Moscou », mais qu’il n’avait pas encore reçu de réponse.

Ailleurs, il a déclaré qu’il ne se rendrait pas à Kiev pour le moment, bien qu’il ait suggéré qu’il le ferait dans des commentaires faits le mois dernier.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page