À la UneMonde
A la Une

Invasion de l’Ukraine : L’OTAN approuve 4 groupements tactiques pour contrer la Russie

L’Alliance accepte de déployer quatre groupements tactiques supplémentaires alors qu’elle s’efforce de renforcer ses défenses au milieu de l’offensive russe.

Les dirigeants de l’OTAN ont approuvé le déploiement de quatre groupements tactiques supplémentaires en Hongrie, en Roumanie, en Bulgarie et en Slovaquie lors de leur sommet de jeudi, a déclaré mercredi l’ambassadrice des États-Unis auprès de l’OTAN, Julie Smith.

Avant le sommet de l’OTAN le jeudi 24 mars, l’ambassadeur américain auprès de l’OTAN, Julie Smith, a déclaré que les forces de différents membres de l’OTAN seraient déployées dans les pays d’Europe de l’Est pour contrer l’agression russe en Europe

Elle a déclaré qu’il ne s’agissait «pas seulement de forces nationales», affirmant que des détails supplémentaires seraient partagés.

S’exprimant lors d’un événement du Conseil de l’Atlantique, Smith a déclaré que l’OTAN était en pourparlers sur sa présence de force à moyen et long terme sur son flanc oriental. 

« Nous allons devoir faire une série d’évaluations continues de notre posture de force qui nous prendra des semaines et des mois dans le futur », a-t-elle déclaré, notant que « c’est toujours une question ouverte » sur la façon dont l’alliance prend l’OTAN-Russie. Acte fondateur – dont les alliés de l’OTAN pensent que la Russie « enfreint clairement » – et passe à sa position à plus long terme.

« Toutes les options sont sur la table », y compris la base permanente, a-t-elle déclaré.

Smith a affirmé que la proposition de la Pologne d’une mission de maintien de la paix de l’OTAN pour l’Ukraine n’était pas « morte dans l’eau », mais a déclaré qu’il y avait « beaucoup de questions ouvertes » et « les alliés veulent en savoir plus sur ce que la Pologne suggère ici ».

« Nous voulons encourager ce type de réflexion nouvelle », a-t-elle déclaré. « Personne ne se dérobe ou ne se détourne jamais lorsqu’un allié apporte une idée dans nos discussions ici. »


Selon l’ONU, plus de 1 000 civils ont été tués en Ukraine

Le bureau des droits de l’homme de l’ONU (HCDH) a confirmé qu’au moins 1 035 civils ont été tués en Ukraine et 1 650 autres blessés depuis que la Russie a lancé son offensive.

Le nombre de morts comprend 90 enfants, a déclaré le HCDH dans un communiqué, ajoutant que les chiffres réels seraient considérablement plus élevés en raison des retards dans les rapports des zones où les hostilités sont intenses, y compris la ville portuaire assiégée de Marioupol.

« La plupart des victimes civiles enregistrées ont été causées par l’utilisation d’armes explosives avec une large zone d’impact, y compris des bombardements d’artillerie lourde et de systèmes de lance-roquettes multiples, et des frappes aériennes et de missiles », a-t-il ajouté.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page