Monde
A la Une

Invasion ukrainienne : Vladimir Poutine limoge huit généraux

Vladimir Poutine, furieux, aurait limogé huit généraux de haut rang en raison de la lenteur de l’invasion de l’Ukraine.

Oleksiy Danilov, chef du conseil de sécurité ukrainien, a déclaré que huit généraux russes ont été licenciés depuis le début du conflit.

M. Poutine serait furieux contre les dirigeants du service de sécurité FSB qui lui ont donné des renseignements suggérant que l’Ukraine était faible, qu’elle était criblée de groupes néonazis et qu’elle se rendrait facilement si elle était attaquée.

Philip Ingram, ancien officier supérieur des services de renseignement britanniques, a déclaré au Times que Vladimir Poutine est « très en colère » et qu’il en veut à ses agences de renseignement.

« Il leur reproche de lui avoir prodigué des conseils qui l’ont conduit à prendre de mauvaises décisions en Ukraine », a-t-il déclaré.

Cette mauvaise prise de décision a conduit la Russie à subir des pertes beaucoup plus importantes que prévu.

Moscou s’attendait à une faible résistance lorsqu’elle a envoyé des forces légères soutenues par des frappes aériennes pour s’emparer de cibles clés au début de la crise.

Selon M. Danilov, le dirigeant russe pensait que la capitale Kiev serait envahie en deux ou trois jours. « Cela ne s’est pas produit et ne se produira jamais », a-t-il ajouté.

Le chef de la sécurité a déclaré que Moscou est passé à une autre tactique «  en changeant des dirigeants.

« Environ huit généraux ont été démis de leurs fonctions parce qu’ils n’ont pas rempli leur mission », a-t-il confié à la télévision d’État.

« Aujourd’hui, de nouveaux généraux ont été nommés. Nous comprenons clairement ce qui se passe dans la Fédération de Russie. Je peux dire qu’ils sont désespérés. »


Selon les dirigeants ukrainiens, la Russie a perdu jusqu’à 12 000 hommes en quinze jours. Les services de renseignements européens avancent un chiffre inférieur – entre 6 000 et 9 000 – et les États-Unis un chiffre encore plus bas, jusqu’à 3 000.

Selon une récente analyse des services de renseignement britanniques, un énorme convoi russe avançant vers Kiev a peu progressé depuis plus d’une semaine et a subi de lourdes pertes.

Le ministère de la Défense a également déclaré qu’il y avait eu une diminution de l’activité aérienne russe, probablement parce qu’elle a sous-estimé l’efficacité et l’endurance de la défense aérienne ukrainienne.

Crédit photo : dailyexpress

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!