Monde

 »J’ai perdu connaissance quatre fois »: un policier brésilien filmé avec le pied sur le cou d’une femme noire-(vidéo)

Deux policiers de São Paulo font l’objet de poursuites pénales après que l’un d’eux a été filmé avec son pied sur le cou d’une Noire plaquée au sol.

Selon France24, les images de l’incident, qui s’est produit le 30 mai dernier à Parelheiros, ont été diffusées le 12 juillet par la chaîne de télévision brésilienne Fantastico. La vidéo a suscité l’indignation dans ce pays d’Amérique du Sud où les violences policières sont fréquentes.

Publicité

La jeune commerçante a été interpellée devant son bar à Parelheiros. Ce jour-là, les bars et les restaurants avaient l’interdiction d’ouvrir dans la ville en raison de la pandémie de Covid-19. Mais son bar avait ouvert.

« Les clients viennent, prennent leurs boissons, et s’en vont »,  raconte-t-elle. C’est quand un client a garé sa voiture devant le bar, avec le son élevé, que des voisins ont appelé la police

Lorsque la police est arrivée sur les lieux, elle a arrêté l’une des nombreuses personnes qu’elle prétend avoir vu boire de l’alcool devant le bar.

Un homme, décrit par la commerçante comme un ami, a été interpellé. Elle dit être intervenue alors que celui-ci aurait été brutalisé. Les images de l’incident montrent un homme allongé sur le trottoir, un policier sur lui. La propriétaire du bar est à côté et tente de discuter avec les policiers.

D’autres vidéos montrent également un autre officier pointant une arme pointe sur un autre homme qui se tenait au milieu de la route avec les mains en l’air. Le policier retourne ensuite auprès de son collègue sur le trottoir et on le voit repousser la commerçante pour qu’elle s’éloigne de l’homme interpellé au sol.

« Je lui ai dit [à l’officier] d’arrêter. Il m’a poussée contre la grille du bar et m’a frappée trois fois. Il m’a fait tomber et m’a cassé la jambe », raconte la femme.

« Ensuite, il a mis un pied sur mon cou et un autre sur mes côtes. J’ai perdu conscience quatre fois », a-t-elle ajouté.

MailOnline rapporte que la femme a été transportée à l’hôpital après l’arrestation où on lui a détecté une fracture à la jambe ainsi que des blessures sur le visage et le corps, qui ont nécessité 16 points de suture.

Les deux officiers, qui ont été licenciés à la suite de l’incident, affirment qu’ils ont été agressés avec une barre de fer et qu’ils ont dû réagir pour contenir la commerçante et les hommes présents.

Publicité 2

Les vidéos de l’incident diffusées par TV Globo ne montrent pas d’images de l’attaque présumée des officiers. Lors d’une conférence de presse lundi, le gouverneur de São Paulo, João Doria, a condamné l’incident et les actions des officiers impliqués.

« Je tiens à préciser que l’État de São Paulo ne tolère et ne tolérera aucun comportement violent de la part de la police militaire, de la police civile, des pompiers ou de toute autre police placée sous le commandement de l’État de São Paulo », a-t-il déclaré.

cet incident rappelle l’histoire de George Floyd, l’Afro-Américain décédé après qu’un policier l’a plaqué au sol et a maintenu son pied sur son cou pendant plus de 8 minutes.

Crédit photo : facetofaceafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page