ArtCulture & Loisirs

« J’ai vendu des éponges à Port Bouët » l’humoriste Boukary raconte son étonnant parcours

L’humoriste ivoirien fait les beaux jours du théâtre en Côte d’Ivoire. A ce jour l’un des meilleur de sa génération, Boukary a fait le récit d’un parcours parsemé d’embuches et de difficultés.

Le week-end dernier, l’humoriste se produisait en One Man Show au palais de la culture d’Abidjan. Peu avant son spectacle, Boukary a effectué une petite tournée médiatique. Des apparitions au cours desquelles, il est revenu avec beaucoup de fierté sur son étonnant parcours.

"J'ai vendu des éponges à Port Bouët" l'humoriste Boukary raconte son étonnant parcours

Boukary réputé pour son interprétation parfaite de la culture burkinabé a relaté sur les antennes d’une télévision de la place qu’il avait en effet, eu recours à plusieurs petits métiers avant de devenir humoriste.

« J’ai vendu des éponges à Port Bouët. Je faisais aller et retour de Port Bouët, Adjamé au moins deux fois par jours.(…) Avant cela, j’ai vendu du garba avec mon frère », relatait-il avec humour.

Dans la suite de son récit, Boukary affirmait que son parcours était indéniablement tumultueux. Mais qu’il en était fier en dépit de tout et invitait d’ailleurs la jeunesse à cultiver beaucoup plus de persévérance.

A ce jour, Boukary cumule plusieurs années en tant qu’humoriste à son actif. Il a brillé via une prestation sans précèdent lors de son tout premier One Man Show.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page