Divers

Japon : âgé de 39 ans, il sortait avec 35 femmes pour avoir plein de cadeaux d’anniversaire

Au Japon, un homme qui sortait avec 35 femmes pour avoir plein de cadeaux d’anniversaire a été arrêté. Il est accusé d’escroquerie.

Takashi Miyagawa, 39 ans, avait donné à chacune de ses victimes une fausse date d’anniversaire différente, de façon à recevoir régulièrement des cadeaux.

Publicité

Il aurait reçu des cartes et des cadeaux à hauteur de 100 000 yens soit 765 euros. Les femmes ont fini par se rendre compte de son jeu et ont formé une association de victimes avant de se rendre à la police en février dernier, selon la chaîne de télévision MBS News.

M. Miyagawa aurait dit à une femme de 47 ans que son anniversaire était le 22 février, à une femme de 40 ans qu’il était né en juillet et à une femme de 35 ans qu’il était né en avril. Cependant, sa vraie date d’anniversaire serait le 13 novembre.

Les sites d’information locaux ont rapporté que Miyagawa a rencontré les femmes alors qu’il travaillait pour une société de marketing vendant des pommeaux de douche à l’hydrogène et d’autres produits.

Une femme a déclaré à MBS News qu’il l’avait embrassée lors du deuxième rendez-vous. Elle a ajouté : « Je lui ai dit : ‘Je ne veux pas faire ça, à moins que tu ne veuilles te marier et être vraiment avec moi’. Il a répondu : ‘Je suis sérieux. Je veux rester avec toi pour le reste de ma vie’ ».

Des photos publiées par MBS montrent Miyagawa avec plusieurs femmes différentes dans des restaurants et dans un parc. Sur une photo, on peut voir deux petits gâteaux avec le message « Joyeux anniversaire ».

Crédit photo : theindependent

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page