Gabon

« Je marche d’église en église pour arrêter le blanchiment de la peau », dixit une chanteuse ghanéenne

En dépit des effets néfastes du blanchiment de la peau, cette pratique est toujours courante chez les jeunes femmes qui veulent être plus attirantes.

Publicité

Alors que certaines célébrités refusent d’admettre qu’elles se sont faites blanchir la peau, la chanteuse ghanéenne Mzbel a ouvertement avoué avoir utilisé des produits de blanchiment de la peau. Désormais consciente des conséquences de cette pratique, la chanteuse a décidé d’entamer un voyage spirituel pour arrêter le blanchiment de la peau.

« J’ai appris à comprendre la vie et j’essaie d’accepter qui je suis, une Noire. Je ne pense pas que je dois m’excuser parce que je suis Noire. Je me fiche que les gens commencent à dire que je suis Noire. Je ne suis pas une Blanche et chaque fois que je vois une personne noire, je deviens jalouse. Je marche d’église en église parce que je suis sur un chemin spirituel pour arrêter le blanchiment de la peau », a-t-elle confié à Abeiku Santana lors de l’émission Atuu sur la chaîne de télévision UTV.

Crédit photo : lucipost

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer