Côte d'Ivoire

Profanation de la tombe d’Arafat Dj: le verdict est enfin tombé pour Diana Blé

Le procès qui s’est tenu vendredi, 20 septembre, au tribunal du plateau à Abidjan s’est soldé par la condamnation à 12 mois de prison ferme de la jeune étudiante Diana Blé.

L’on se souvient que le samedi 12 août après l’inhumation du chanteur Arafat DJ, des fans surexcités avaient procédé quelque temps après à l’exhumation de la dépouille du fondateur de la Yorogang.

Publicité

Ce qui avait exaspéré la famille du defunt ainsi que les autorités. Une enquête avait alors été ouverte pour retrouver les présumés suspects et les remettre aux mains de la justice pour qu’ils répondent de leurs actes.

C’est dans cette perspective que Diana Blé avait été arrêtée et accusée d’avoir été l’une des instigatrices de la profanation de la dépouille d’Arafat. Elle avait alors été arrêtée et incarcérée à la Maison d’arrêt et correctionnelle d’Abidjan.

Au cours de son procès, le procureur a requis 12 mois de prison ferme contre la jeune étudiante. Cette réquisition à été validée par le juge. Dix personnes avaient également été arrêtées dans le cadre de cette affaire.

Pour sa part, Diana Blé avait indiqué qu’elle n’était impliqué ni de près ni de loin dans cette affaire : “Je ne suis impliqué ni de prêt ni de loin dans cette histoire. Je n’etais pas présente au stade ni au cimetière. Étant une abonnée de la page DJ Arafat, je participais à une discussion sur cette même page et j’ai vu un commentaire.n J’ai simplement copié et collé deux ou trois sur une autre page. Je ne savais pas que ça allait prendre cette ampleur. Je demande pardon à tout le monde ” s’était défendue la jeune femme.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer