Divers

“Je ne suis pas tombé malade depuis 31 ans”, dixit le président ougandais Yoweri Museveni

Contrairement au président nigérian Muhammadu Buhari, qui est malade et hors du pays pour un traitement médical depuis des mois, son homologue ougandais Yoweri Museveni vient de déclarer qu’il n’est pas tombé malade depuis plus de 30 ans.

Le président Yoweri Museveni a déclaré la semaine dernière qu’il n’est pas tombé malade depuis 1986, date à laquelle il a été élu président de l’Ouganda.

Publicité

“Avez-vous déjà entendu que Museveni est tombé malade et se trouve à l’hôpital depuis 31 ans? C’est parce que j’observe certains conseils de santé qui m’ont finalement aidé à prévenir certaines maladies. Les maladies sont évitables “, a déclaré le chef d’Etat ougandais.

Le président a fait ces remarques dans les colonnes du journal Monitor Newspapers .

Le président Museveni a demandé aux gens d’observer les pratiques de santé à la maison.

“La plupart des maladies qui submergent les hôpitaux et centres de santé peuvent être évitées si les gens peuvent améliorer leur hygiène et leur assainissement, car 75% des cas enregistrés sont évitables”, a déclaré M. Museveni.

Yoweri Museveni a noté que des pratiques comme la vaccination, la consommation d’eau potable, l’hygiène et l’assainissement, une bonne nutrition, l’abandon de la consommation d’alcool, et dormir sous les moustiquaires imprégnées pourraient être parmi les meilleures pratiques pour prévenir les maladies.

 

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer