Culture & Loisirs

« Je suis une femme maintenant. Je ne suis pas l3sbienne », Bobrisky aux filles qui veulent de lui 

Le travesti populaire nigérian, Okuneye Idris Olarenwaju plus connu sous le nom de Bobrisky s’est rendu sur sa page de médias sociaux pour avertir les filles qui inondent sa messagerie de propositions qu’il ne peut pas sortir avec elles parce qu’il est maintenant une femme.

Selon le mondain, il n’est pas dans le business de l3sbianisme et ne peut donc pas sortir avec elles. 

Il a écrit sur sa page Instagram : « Ceci est une annonce publique. J’ai plein de filles dans mon DM qui me disent qu’elles veulent qu’on sorte ensemble bla bla. Je suis une fille maintenant, alors comment voulez-vous qu’on sorte ensemble ? Je ne suis plus l3sbienne maintenant. »

Tout récemment, Bobrisky a donné quelques conseils aux « prochains » travestis. Le mâle-barbie a dit que beaucoup de travestis ces jours-ci ne répondent pas aux attentes. Il a déploré qu’ils ne passent pas par les procédures nécessaires qui les rendent attrayants pour les yeux, et il leur a dit de suivre une hormonothérapie car ils ont besoin de « tuer tous les muscles et veines mâles de leur corps ». Dans ses mots : « Je ne fais de l’ombre à personne mais beaucoup d’entre vous, les travestis, ont l’air détraqués… »

LIRE AUSSI: Bobrisky: « étant homme j’étais fauché mais dès que je suis devenu une femme, j’ai acquis un manoir »

Enfin, Bobrisky leur a conseillés de rencontrer un bon docteur de la voix, qui assouplira leurs voix pour qu’elles sonnent plus féminines.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page