Europe

Jenifer saisit la justice pour défendre son héritage familial

C’est une longue histoire d’amour entre la chanteuse et actrice française Jeni­fer Bartoli et l’Île de Beauté. Jenifer a toujours manifesté son affection pour la Corse d’où vient sa famille. Après avoir saisi la justice, il y a plus d’un an et demi, elle a enfin pu présen­ter son dossier devant les juges du tribu­nal d’Ajac­cio, nous informe mardi, le magazine en ligne Voici.fr. Dans cette affaire, la chanteuse est en conflit avec une partie de sa famille au sujet d’une affaire d’hé­ri­tage.

D’ailleurs, le quotidien Corse-matin rapporte que la grand-mère de Jeni­fer, aujourd’­hui dispa­rue, a une demi-sœur, Pauline Bartoli, qui assure être la seule héri­tière légi­time de deux maisons de famille du village de Palneca. L’une de ces maisons a été vendue en 2012 à 100 mille euros sans que la famille de Jeni­fer ait été consul­tée, alors même que la grand-mère de la chan­teuse est née dans l’une de ces deux demeures. Avec son oncle, sa tante et sa mère, Jeni­fer entend bien revendiquer ses droits sur l’hé­ri­tage fami­lial, auquel elle accorde une grande «valeur senti­mentale».

Publicité

Pour démentir les allé­ga­tions selon lesquelles elle voudrait s’en­ri­chir, Jeni­fer a rappelé qu’elle a fait appel à la justice pour défendre «l’hon­neur» et «pas autre chose». Les dommages-inté­rêts qu’elle espère obte­nir seront d’ailleurs versés à l’As­so­cia­tion cari­ta­tive Marie-Do dont elle est la marraine.

Face à la chan­teuse, l’avocate de l’autre branche de la famille Bartoli a indiqué qu’il y avait désormais prescription et que la famille de Jeni­fer n’avait aucun moyen de prou­ver son droit à l’hé­ri­tage. Le tribu­nal d’Ajac­cio tran­chera et se pronon­cera le 14 mars 2016.

Qu’en pensez-vous ?

Source : voici.fr

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer