Sport
A la Une

Football: un jeune allemand attise la convoitise des grands d’Europe

Il effraie les défenses. Il fait mal lorsqu’il joue. Il a tout pour plaire. Evidemment ces statistiques impressionnantes font couler beaucoup d’encre. Karim Ayedemi a déjà scoré 36 fois toutes compétitions confondues depuis le début de sa jeune carrière en 2018.

Publicité

Depuis lors, l’Allemand fait rêvasser les grands d’Europe. Barcelone, Paris pour ne citer que ceux-ci bavent pour le natif de Munich. Tous batifolent pour lui. Pour preuve, Barcelone est prêt à miser la bagatelle de 40 millions d’euros pour le voir évoluer sous ses couleurs. ’’C’est un joueur qui a de l’avenir, il est très talentueux et très ponctuel, un grand finisseur, il aura une grande carrière’’ témoigne un amoureux du ballon rond. 

Lors de la saison 2019-2020, Adeyemi découvre la  Ligue des Champions  jouant son premier match dans la compétition le 25 novembre 2020 face au Bayern de Munich. Il entre en jeu à la place de Zlatko Junuzović lors de cette rencontre perdue par son équipe sur le score de trois buts à un. Trois jours plus tard, il est titularisé en championnat face au SKN St. Pölten . Ce jour-là, en plus de marquer son premier but de la saison, il délivre trois passes décisives et provoque un penalty pour son équipe, contribuant grandement à la large victoire des siens (2-8)

Publicité 2

Lors d’un entretien accordé à Tuttosport jeudi, le principal concerné s’est exprimé en long et en large sur la période dorée qu’il traverse, mais s’est également fixé un grand objectif pour l’avenir. « Dans les dernières années, plusieurs jeunes ont pu exploser à Salzbourg, comme Erling Haaland, mais également Sadio Mané et Naby Keita de Liverpool, ou encore Dominik Szoboszlai, qui est maintenant à Leipzig » a expliqué Karim Adeyemi. « Moi aussi j’ai cet objectif : je veux que la prochaine étape de ma carrière soit un top club ». Ou ira ce prodigue Allemand? l’avenir nous le dira.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page