À la UneEntertainmentSports
A la Une

Jeux du Commonwealth : 3 athlètes sri-lankais disparaissent mystérieusement

Trois athlètes sri-lankais ont disparu des Jeux du Commonwealth à Birmingham, au Royaume-Uni.

Les athlètes – un lutteur, une star du judo et un entraîneur de judo – n’ont pas été vus depuis le lundi 1er août. Les athlètes disparus avaient rendu leur passeport et ne peuvent donc pas quitter le pays.

Les officiels ont maintenant supprimé les documents de tous les membres restants de l’équipe actuellement aux jeux à Birmingham. Les 161 athlètes et le personnel d’entraîneurs ont reçu des visas standard de 180 jours du gouvernement pour l’événement.

Le porte-parole de l’équipe sri-lankaise, Gobinath Sivarajah, a déclaré: « Nous avons demandé à tous les athlètes et officiels de remettre leurs passeports à nos officiels respectifs dans tous les villages après l’incident. La police enquête et les trois ne peuvent pas traverser les frontières britanniques. Ce qui s’est passé est vraiment malheureux. »

On craint que les trois n’aient disparu pour éviter de retourner au Sri Lanka. Le pays est actuellement aux prises avec la pire crise économique depuis plus de sept décennies alors que les médicaments, le carburant et la nourriture commencent à manquer. L’état d’urgence a été déclaré après une série de manifestations à travers le pays.

LIRE AUSSI: Jeux du Commonwealth 2018: Cinq athlètes camerounais portés disparus (afrikmag.com)

Aux Jeux de 2018 sur la Gold Coast australienne, près d’un tiers de l’équipe camerounaise a disparu après l’événement. L’entraîneur d’haltérophilie du Rwanda a également pris la fuite lors d’une pause toilette au stade hôte. Il a été rapporté qu’au moins 230 athlètes et officiels ont déposé des demandes de visas de protection en Australie après l’événement, mais la majorité a été refusée.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page