Côte d'IvoireSociété
A la Une

Journées Nationales du Cacao et du chocolat / La 8ème édition prend fin sur des perspectives encourageantes

La 8ème édition des Journées Nationales du Cacao et du chocolat s’est achevé le dimanche 02 octobre dernier, au cours d’une cérémonie officielle de clôture. Le bilan de ces trois journées de festivités en l’honneur du cacao ivoirien se veut promoteur pour tous les acteurs de la filière, pour une meilleure production et consommation locale.

Durant trois jours, les artisans et autres acteurs de l’industrie chocolatière se sont réunis afin de réfléchir sur la thématique de « La transformation locale du Cacao : opportunités pour les artisans chocolatier« . Selon Konan Kouassi, conseiller technique du directeur général du Conseil café-cacao et président du conseil d’administration adjoint, les JNCC « se sont passées de manière excellente« . Il en ressort un bilan plutôt positif et pertinent pour les ambitions de la campagne café-cacao 2022 – 2023.

La première journée a été marquée par l’intervention du Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné. Notamment sur la fixation des prix du Café et du Cacao (respectivement réévalué 750 FCFA et 900 FCFA le kilogramme). Le Vice-président a également salué, dans son adresse, la révolution observée dans la filière depuis 2012 sans léser le rôle prépondérant des artisans.

Journées Nationales du Cacao et du chocolat / La 8ème édition prend fin sur des perspectives encourageantes

Les différents panels et espaces de réflexion ont abouti à des solutions pour la promotion de la transformation locale du cacao, sa durabilité, mais aussi, pour une amélioration des conditions de vie des artisans, acteurs majeurs de la chaîne Café-Cacao. Il sera question pour les actions à venir d’accroître l’offre de produits à base de cacao et multiplier les actions de promotion. Une Synergie entre les orientations du gouvernement et les acteurs du secteur, pour œuvrer à la valorisation du cacao ivoirien.

Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, président de la cérémonie, s’est félicité de la réussite de cette fête du cacao, qui constitue la principale matière en Côte d’Ivoire. Il a rappelé par ailleurs l’importance des producteurs ivoiriens aux yeux du président Alassane Ouattara. « Les producteurs constituent la prunelle des yeux du président Ouattara« , a affirmé le Ministre.


Rappelant les objectifs d’avoir un niveau de fèves broyées de plus d’un million de tonnes, afin d’atteindre 50% de sa production nationale à ‘horizon 2023, le Ministre a réitéré l’engagement du gouvernement à accompagner les acteurs de la filière. « Nous devons encourager ces jeunes entrepreneurs à grandir professionnellement et structurellement à travers des appuis notamment techniques et financiers », a-t-il soutenu.

Toutes ces actions s’inscrivent, faut-il le rappeler, dans la mise en œuvre du pilier 1 du Plan national de développement (PND 2021-2025), consacré à la transformation des modes de production et de consommation. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!